Comment développer votre entreprise, la faire connaître, et créer les conditions favorables à son expansion ? Tout simplement en vous inspirant d’une méthode performante très utilisée en e-commerce : le “call to action”.

 Les « call to action », ou appels à l’action, ce sont toutes ces injonctions destinées à obtenir une action de la part des internautes. 

Elles prennent souvent la forme de formules très courtes ou de petits boutons :

  • « contactez-nous »
  • « cliquez ici pour obtenir un devis »
  • « ajouter au panier »
  •  « commander »
  • ….

L’efficacité de cette démarche n’est plus à démontrer et elle pourrait se résumer ainsi :

Si je demande à quelqu’un de faire quelque chose de concret, j’ai plus de chances d’obtenir ce que je veux

Mais cette façon de procéder ne doit pas se limiter aux relations virtuelles que vous pouvez avoir avec vos clients et avec vos prospects.

Le « call to action » appliqué au quotidien

Dans la vie de tous les jours, alors que vous luttez pour promouvoir votre entreprise, il est toujours préjudiciable de rater des opportunités faute d’avoir clairement exprimé vos souhaits.

Prenons un exemple avec la presse locale.

Si vous restez dans votre coin en espérant que les journalistes écrivent eux-même sur votre entreprises, vous risquez d’attendre longtemps…

Par contre, vous pouvez adopter une démarche active en les contactant par email/téléphone ou en vous rendant dans leur locaux pour leur présenter votre entreprise et leur demander d’en parler. Vos chances de succès seront nettement supérieures ! Avec vos fournisseurs ou vos partenaires, vous pouvez adopter la même attitude.

Ne présupposez pas les intentions ou la perception que les autres peuvent avoir de vos besoins. Vous n’êtes pas eux, et ils ne sont pas vous. La simple suggestion est parfois intéressante, mais elle reste le plus souvent insuffisante pour obtenir des résultats probants.

Alors, si vous voulez :

  • obtenir d’un fournisseur une réduction des tarifs ou une livraison plus rapide eu égard aux quantités commandées
  • que vos collaborateurs axent leurs efforts dans telle ou telle direction
  • que vos « amis » relayent vos informations sur les réseaux sociaux ou auprès de leur entourage
  • ….

Il n’y a qu’une solution : faire un « call to action » en demandant à votre interlocuteur d’effectuer un action concrète et précise pour vous.

Crédit photo : merci à Sean MacEntee

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement