Conseils gratuits de relations publiques d’entrepriseLes petites entreprises ont bien des difficultés à se faire connaître. Passer par une agence de relations publiques, c’est devoir dépenser quelques milliers d’euros, sans aucune garantie de résultat.

Conclusion : l’entrepreneur est souvent seul pour réaliser ses opérations de relations publiques.

Je vous propose 5 conseils de relations publiques lorsqu’on est chef d’une petite entreprise.

Avantage : ces relations publiques ne coûtent rien, ou quasi rien.

Être un expert dans son domaine

C’est la méthode la plus simple et la plus fiable pour ses relations publiques.

Cela consiste à :

  • Tenir un blog ou un site web dans son domaine
  • Editer une newsletter qui donne des conseils
  • Publier un livre blanc, un ebook (livre électronique)
  • Publier dans des magazines, des sites internet de référence dans son secteur
  • Parler dans des conférences, des déjeuners, des rendez-vous sur un thème précis

En terme de relations publiques, on a toujours raison de travailler son image d’expert. En effet, on est sûrs que cette image d’expert traversera le temps.

Coût du conseil de relation publique : zéro.

Utiliser les médias

Pensez local, local, et local. Il existe une multitude de magazines et journaux dans sa région, en plus des journaux édités par les grands groupes de presse.

On peut parler de vous : dans des journaux locaux, de quartier, des magazines, des sites web, des radios locales, des télévisions locales.

Ce qui est important, c’est l’angle local de vos relations publiques : les médias aiment bien les histoires régionales “bien de chez nous“.

Vous pouvez utiliser les médias pour diverses raisons : ouverture de votre entreprise ou boutique, nouveau produit ou service, embauche de votre 5ème salarié, etc.

Utiliser les médias est une affaire de patience : cela prend du temps, ne coûte rien, mais on a aucune assurance de résultats.

Après avoir envoyé votre communiqué de presse aux médias locaux, vous pouvez le recycler de diverses façons sur Internet :

  • En le publiant dans des sites spécialisés dans la relation publique, tels que Communiqué de presse gratuit ou encore Agence Presse.
  • En le diffusant auprès de votre réseau de contacts. Cela inclut les réseaux sociaux tels que Viadéo et Facebook, ainsi que les Hubs dans Viadéo, et les Groupes dans Facebook.

Cela prend du temps, donc rien ne doit se perdre !

Coût du conseil de relation publique : quelques euros.

Donner quelque chose en échange des informations de contacts

Le gratuit est une méthode très puissante pour attirer le chalant.

Vous pouvez donner quelque chose de gratuit : un rapport, un e-book, une newsletter via votre site web, un livre blanc, un échantillon de produit, une offre d’essai gratuite, etc.

En retour, demandez le nom, l’adresse email et/ou le téléphone. Ce faisant, vous avez  de quoi recontacter les personnes et dérouler une stratégie commerciale.

Cette tactique de relations publiques gratuite peut aussi être utilisée en groupe, avec vos confrères qui sont des secteurs connexes ou qui s’adressent aux mêmes personnes.

Exemple : vous êtes dans les produits de beauté. Vous pourriez vous mettre d’accord avec un confrère coiffeur qui pourrait proposer des échantillons. En échange de quoi vous proposez à vos clients des flyers pour son salon de coiffure.

La relation publique en groupe fonctionne aussi sur Internet. On peut par exemple proposer à ses abonnés de découvrir le site du confrère XYZ, qui fait de même pour ses abonnés.

Lorsqu’on vend à des entreprises, cela fonctionne aussi. On peut orienter ses clients vers des confrères pour des besoins complémentaires. Laisser des échantillons à ses confrères, etc.

Coût du conseil de relation publique : zéro à quelques dizaines d’euros.

Utiliser Internet

Avec Internet, les possibilités de relations publiques sont décuplées.

Vous pouvez :

  • Vous inscrire dans Google Maps afin que votre entreprise ressorte sur les recherches locales
  • Poster des annonces dans des sites de petites annonces (il en existe des centaines)
  • Utiliser les réseaux sociaux
  • Vous placer dans des annuaires locaux. Pour les trouver, il suffit de taper “annuaire [votre ville, ou votre département]” dans un moteur de recherche
  • Répondre à des interviews pour faire parler de vous
  • Participer dans des forums de discussion
  • Commenter les blogs de votre secteur et/ou votre région

Coût du conseil de relation publique : zéro.

Utiliser les bonnes vieilles méthodes de relations publiques

L’une de ces bonnes vieilles méthodes est appelée depuis peu le “networking“.

Cela consiste à s’insérer dans le tissu économique de sa ville, de sa région. Via les clubs business par exemple. De même que les déjeuners, les événements organisés par les entreprises. Vous pouvez aussi vous rapprocher de votre CCI.

Tout ce dont vous avez besoin pour faire du networking, c’est vous, et une carte de visite.

Vous pouvez aussi favoriser le bouche à oreille pour tous les clients existants. N’oubliez pas, pour ce faire, de rester régulièrement en contact avec vos clients existants.

Par exemple, si vous vendez des lentilles de contact, vous pouvez envoyer tous les 6 mois ou tous les ans un courrier à vos clients, au moment où ils devraient renouveler leurs lentilles. C’est simple, cela ne coûte pas cher, et c’est efficace.

Coût du conseil de relation publique : quelques dizaines d’euros (acheter les cartes de visites, abonnement au club business).

En conclusion : les relations publiques c’est beaucoup de temps, et peu d’argent

Cela prend du temps de se faire un réseau de contact. Cela peut prendre du temps avant que les communiqués de presse donnent des retours. Cela prend du temps pour générer du bouche à oreille.

C’est pourquoi le plus important en matière de relation publique est : la régularité, l’occupation du terrain, et la présence.

Utilisez vous d’autres méthodes pour faire de la relation publique ? N’hésitez pas à partager !

Crédit photo : Merci à Toyot.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement