Ce dossier est écrit par Ange Pozzo Di Borgo, invité à vous faire partager ses connaissances. Ange Pozzo Di Borgo est concepteur rédacteur print et web. Il édite sur son site Le Blog du Concepteur Rédacteur des articles d’excellente qualité qui vous aident chaque jour à améliorer votre communication on et off line.

Lorsque l’on porte un projet, entrepreurial ou associatif, il faut aussi savoir le promouvoir : c’est là qu’entrent en jeu les relations publiques. Essentielles, risquées aussi, elles ne sont cependant pas réservées qu’aux grosses entreprises. Voici, pour vous prouver le contraire, 15 conseils personnels pour des relations publiques adaptées aux jeunes entrepreneurs. Je précise que ces 15 conseils sont inspirés de mon expérience de blogueur, de chargé de com’ associatif… et de créatif en agence !

1. Benchmarkez la concurrence et analysez sa présence on & off line. Récoltez les meilleures pratiques, tirez des conclusions de vos recherches (pourquoi, comment, quand, à qui, etc) et faites le lien avec votre projet.

2. Planifiez vos différentes prises de parole, du moins dans les grandes lignes (il y aura aussi beaucoup de place pour la spontanéité) : sélection des contacts, des outils, des supports, des médias, choix du discours, avec un certain nombre d’objectifs prévisionnels. Fixez-vous plusieurs tâches, ne vous lancez pas au petit bonheur la chance. Soyez un minimum rigoureux(se).

3. Mettez en œuvre une stratégie de référencement qualitative et durable, notamment en assurant l’optimisation et la visibilité de votre site. Cela passe par une gestion intelligente de vos contenus (y compris des communiqués virtuels) et de votre positionnement dans les moteurs et annuaires.

4. Pensez au netlinking (échange de liens avec des blogs et des sites de qualité – en terme de positionnement, de fréquentation, de contenu).

5. Plutôt que de bombarder la presse et une base incohérente de 150 blogueurs sélectionnés à la va-vite, maîtrisez votre image en publiant des contenus de qualité, à un rythme régulier, au travers d’un blog, de guest-posts, d’une newsletter, de podcasts, de livres blancs, etc. Les meilleurs contacts, comme j’ai pu le remarquer jusqu’à présent, proviennent de cette belle réputation et de la confiance professionnelle que l’on vous accorde.

6. Publiez une vidéo de présentation sur YouTube, Daily Motion, YouBoss, etc. Publiez une présentation de votre activité via SlideShare, comprenant une analyse du marché et mettant en avant les perspectives de votre projet.

7. Entamez des relations presse plus “traditionnelles” mais fortement ciblées, autour du lancement de votre activité. Ne spammez pas les journalistes à tort et à travers, rédigez des communiqués adaptés au supports (print ou virtuel). Si vous connaissez des blogueurs liés à votre niche, ne leur demandez pas de parler de vous : signalez leur simplement l’événement en évitant les messages de masses stéréotypés. Remerciez-les pour leur attention. Soyez disponible.

8. Soyez présent sur les réseaux sociaux. Le Web social est un très bon terrain de communication, moins formel, plus ouvert, et où une notoriété se construit grâce au relationnel. Créez et entretenez votre profil sur Facebook, LinkedIn, Viadeo, inscrivez-vous à Twitter et gérez un univers Ginger (Netvibes) pour démontrer votre expertise et votre connaissance du secteur. Bref, réseautez !

9. Soyez transparent, sincère, objectif, mais restez professionnel(le) : ne prenez pas la parole pour rien, il ne suffit pas de parler, il faut aussi être constructif(ve). Apportez une plus-value, une solution… un bénéfice. Ne parlez pas de vous, parlez des gens à qui vous vous adressez.

10. Dans la suite logique des conseils 7 et 8, participez aux conversations sur les sujets liés à votre domaine d’activité (secteur de niche très souvent). Le dialogue est lancé sur des blogs spécialisés, des forums, et dans le Web social plus largement. Préférez l’interaction à l’autopromotion 1.0. L’erreur type : poster un commentaire sans profondeur en indiquant la direction de votre site via un lien hypertexte bien placé. SPAM !

11. Soyez 2.0 : faites un usage intelligent des outils qui facilitent la publication interactive. Par exemple, pratiquez le widget marketing avec des services gratuits comme WidgetBox ou Sprout Builder ; déclinez vos documents print pour le Web au format flash avec Issuu ; montez et publiez vos vidéos avec Animoto ; ou encore gérez votre planning de relations publiques en créant une timeline collaborative grâce à Dipity…

13. N’oubliez pas l’essentiel dans toute gestion des relations publiques : un recours à vos contacts proches pour véhiculer votre événementiel, une belle carte de visite, une bonne signature de mail mais aussi un portfolio ou catalogue téléchargeable…

14. Tentez le communiqué ou le dossier de presse 2.0 : un document virtuel, au contenu optimisé pour le référencement, pour une consultation hypertextuelle (liens de téléchargement) mais aussi pour le bookmarking. Proposez-le aux sites dédiés à la diffusion de communiqués : Arkantos Consulting, ConferenceVirtuelle.com, Communique-de-presse.fr, etc. WebRankInfo (WRI) a dressé une liste intéressante des sites gratuits de publication de communiqués de presse. Le Journal du Net offre aussi un espace dédié à l’annonce des nouveaux sites web.

15. Supportez la critique et soyez prêt(e) à de petites remises en cause.

Et en cadeau, 2 conseils subsidiaires :

16. Prenez un stagiaire en communication mais soyez loyal(e) en le rémunérant, ou faites éventuellement appel à un jeune freelance pour tout ce qui concerne le marketing rédactionnel.

17. Maintenant, à vous de me dire ce que vous en pensez ;-)

A propos de l’auteur : Ange Pozzo Di Borgo est concepteur rédacteur, métier que l’on appelle aussi copywriter. Si comme moi vous vous intéressez aux façons de mieux communiquer sur votre entreprise, je vous recommande la lecture de son blog Le Blog du Concepteur Rédacteur.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement