Pour commencer à travailler dès la création de votre entreprise, vous devez mettre toutes les chances de votre côté en réalisant certaines actions très concrètes AVANT d’avoir lancé votre activité.

Parce que si vous voulez trouver des clients, il ne faut surtout pas rester les bras croisés !

Ce dossier est réalisé à l’occasion de la Semaine des “As de la Vente” du 1 au 8 décembre 2015 sur Gautier-Girard.com.

Trouver des clients : les actions avant la création d’entreprise

1) L’étude de marché

Cette étape ne doit surtout pas être bâclée ! Pour réussir à vendre, vous devez connaître votre environnement et vos clients.

L’étude de marché va vous permettre de connaître :

  • votre marché : est-il ou non saturé ? quelles sont les opportunités ? quelles sont ses forces et ses contraintes ?
  • vos concurrents : qui sont-ils ? quelle est leur offre ? leur positionnement ? leurs forces et leurs faiblesses ?
  • vos clients : qui sont-ils ? de quoi ont-ils besoin ? quelles sont leurs attentes ? de quel budget disposent-ils ? quelles sont leurs habitudes ?

2) La valeur ajoutée de votre offre

Vous devez définir votre avantage concurrentiel.  Concrètement, il s’agit de déterminer ce qui va vous différencier de la concurrence.  Quelle est la valeur ajoutée de votre offre par rapport à tout ce qui existe ?  Que proposez-vous de différent ou de mieux ? Qu’est-ce qui va motiver les clients à venir chez vous ?

N’hésitez pas à écrire noir sur blanc les réponses à ces questions.  A partir de là, vous pourrez ensuite dresser la liste de vos points forts et de vos points faibles.

3) La cohérence de votre offre et de vos tarifs

Votre offre et vos tarifs doivent être cohérents.

Vos tarifs doivent être en adéquation  :

  • avec votre positionnement (haut de gamme, moyenne gamme ou bas de gamme),
  • avec ce qui se fait sur le marché (regardez les prix pratiqués par la concurrence)
  • mais aussi avec vos objectifs.

Par exemple, il n’est pas toujours opportun de se lancer en se positionnant sur le “prix le moins cher”, même si vous ne faites pas du haut de gamme. En fonction de votre cible, un tarif trop bas peut éveiller la méfiance (il sera inconsciemment associé à un produit/service de piètre qualité). Et vous risquez aussi de ne pas dégager assez de marges pour pouvoir dégager des bénéfices.

De même, il faut que l’ensemble de vos prestations et de vos outils de communication corresponde à votre positionnement.  Imaginons par exemple que vous décidiez de vendre des vêtements de créateurs et que vous ayez choisi un positionnement haut de gamme.  Vous devrez alors prévoir le budget pour proposer des services personnalisés, une relation clients irréprochable et des supports de communication vraiment qualitatifs (= conçus par des pros).

4) Mettre en place un plan marketing

Créer une page sur un réseau social ne sera pas suffisant pour vendre. En fonction de votre cible, de votre marché, de votre positionnement, de votre budget…. vous devez réfléchir à votre plan marketing.

Il s’agit de prospecter intelligemment ! Vous devez savoir exactement ce que vous comptez faire pour faire connaître votre entreprise et trouver vos clients tout en préservant votre image de marque. (à ce sujet, vous pouvez consulter les dossiers : Pourquoi le référencement de votre site peut vous faire perdre des clients et Communication : pourquoi vous jetez votre argent par les fenêtres).

Dressez une liste des actions à mener, du temps et du budget que vous pouvez y consacrer.

5) Prospecter sans attendre le numéro Siren/Siret

Trouver des clients demande du temps. Nouer des partenariats aussi. Alors n’attendez pas le dernier moment pour prospecter ! D’ailleurs, vous avez tout à fait le droit de facturer en attendant votre numéro Siren/Siret (voir : Facturer sans être immatriculé).

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement