Avez-vous le sentiment de prospecter sans parvenir à trouver des clients et à vendre ? Votre offre est bien étudiée, vous avez bien cerné votre cible, votre communication est professionnelle…mais rien ne se passe ou les résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances.

Dans ce cas, il y a peut-être un problème avec la façon dont vous vous y prenez pour prospecter.

Voici 3 grosses erreurs encore trop commises par les entrepreneurs :

3 erreurs à éviter pour réussir à trouver des clients

1) Faire votre “Ego Trip”

Une erreur fréquemment commise est de vouloir trop en dire sur soi/son entreprise et se sentir obligé de “tout déballer” pour convaincre.

Ce faux pas s’explique par deux raisons :

  • vous doutez de votre légitimité et vous cherchez à rassurer votre prospect
  • vous pensez qu’il suffit d’un seul contact avec votre prospect pour vendre (voir erreur n°2)

Or il y a une chose que vous devez garder à l’esprit en permanence : ce que votre client veut avant tout, c’est que vous lui parliez de lui et que vous apportiez une solution à ses problèmes.  Ne soyez pas centré sur vous !

Vous devez être à l’écoute, poser des questions en prêtant attention aux réponses qui vous sont faites (sur le fond et sur la forme)…et valoriser les produits/services qui font écho aux besoins de votre prospect.

2) Vouloir aller plus vite que la musique

Ce n’est pas parce que vous avez eu une interaction avec un prospect (envoi d’email, appel téléphonique, rendez-vous…) que vous allez vendre ! Mais à l’inverse, une absence de réaction de votre prospect ne signifie pas pour autant qu’il n’est pas intéressé par vos propositions. D’où l’intérêt de le relancer mais en adoptant la bonne fréquence et le bon ton dans vos relances pour ne pas le harceler.

Dans tous les cas, il est important d’accepter de laisser du temps à votre futur client. Du temps pour réfléchir, du temps pour apprendre à vous connaître, du temps pour mieux définir ses besoins/son budget, du temps pour comparer….Vouloir brusquer les choses ne sert à rien !

Vous pouvez parfois jouer utilement sur la notion d’urgence pour générer plus de ventes (par exemple : offres promotionnelles dans le temps) mais cette stratégie n’est valable que si vous avez travaillé en amont pour mettre votre prospect en confiance.

3) Se contenter d’un ou deux supports de prospection

Quand il s’agit de faire connaître votre entreprise ou de communiquer sur vos différentes offres, pourquoi vous limiter à un seul voire à deux supports de prospection ? Réseaux sociaux, site web, communiqués de presse, rendez-vous, téléphone,  affiliation, etc….

A vous de bien étudier votre cible et de multiplier les supports pour voir ce qui fonctionne le mieux. Il est aussi important de faire des tests en tentant des approches différentes et en variant le contenu de vos offres.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Asher Isbrucker
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement