Réussir une plaquette commerciale : exempleComme tout entrepreneur, vous avez certainement l’intention de vous doter maintenant ou à terme d’une bonne plaquette commerciale.

Cette plaquette commerciale sert lorsque vous souhaitez augmenter votre chiffre d’affaires; ou lorsque vous voulez annoncer un nouveau produit ou service.

Existe t-il des astuces et des erreurs à éviter lorsqu’on crée une plaquette commerciale d’entreprise ? OUI.

Et ce dossier vous donne 10 secrets pour créer une plaquette commerciale efficace.

Avant de débuter : une plaquette commerciale revient cher

C’est le point à bien conserver en mémoire. Une plaquette coûte cher : écriture, design, photographie, mise en page, impression, expédition par courrier, location de listes de courrier… sans compter le temps que vous et votre équipe passerez sur la création/conception.

Il y a de fortes chances pour qu’une seule plaquette commerciale coûte 1 euro ou plus, rien qu’à l’impression.

Alors, comment créer une plaquette commerciale gagnante ? Voici les 10 points que vous devez considérer.

1- Comprenez votre client-type

Avant de commencer quoi que ce soit, réfléchissez bien à ce que veut votre client. Quelle est votre cible marketing ? Pourquoi voudrait-elle acheter votre produit ou service ? Qu’est-ce qui est le plus important pour votre client ? Quel problème principal pouvez-vous résoudre ?

Si vous ne connaissez pas la réponse à ces questions, demandez. Parlez à vos commerciaux qui pourront vous renseigner. Sinon, parlez aux clients. Utilisez les réponses pour choisir soigneusement les bénéfices que vous mettrez en valeur dans votre plaquette commerciale. J’y reviens plus loin.

2- Utilisez AIDA pour concevoir votre plaquette

Non, Aida n’est pas le prénom d’une jolie femme. Aida (venu de l’anglais) est l’acronyme de :

  • Attirer l’Attention,
  • Susciter l’Intérêt,
  • Provoquer le Désir,
  • Pousser à l’Action.

Votre plaquette commerciale devrait remplir les principes d’AIDA. C’est à dire qu’elle doit attirer l’attention au premier coup d’oeil; susciter l’intérêt une fois qu’on s’y intéresse; provoquer le désir pour votre produit ou service; et enfin, pousser à l’action que vous souhaitez. Cette action peut-être l’achat, appeler un nouveau numéro, retourner un bon de commande, etc.

En d’autres termes, la plaquette commerciale doit être [modéré]y. Et donner envie d’acheter.

3- Ne mettez pas la photo de votre bâtiment en couverture de plaquette

De même que votre photo, celle de votre chien, ou celle de votre tracteur. Même si vous en êtes fier ! Les clients se fichent de savoir si votre entreprise est grosse, si vous avez de jolis locaux, si votre tracteur est puissant. Ils ne veulent pas savoir que vous êtes fier de vous.

La seule chose qui intéresse vos prospects, c’est savoir si vos produits ou services répondent à leurs besoins. En résumé, ne perdez pas de place en ajoutant des éléments qui ne servent pas à vendre ou à convaincre.

4- Vendez.

Vos prospects et clients ne sont pas très intéressés par votre entreprise ou ses produits. Ce qui les intéresse, c’est eux, et/ou leur propre entreprise. Pour attirer leur attention, focalisez les textes de votre plaquette commerciale sur les bénéfices de vos produits et services. Sur tous les avantages à acheter chez-vous.

Par exemple, on achète pas un répondeur de téléphone pour enregistrer des messages. On achète un répondeur pour ne pas rater (encore!) un appel important. C’est cette nuance qui fait la différence.

5- Utilisez un graphisme et des textes qui intéressent la cible marketing

Le lecteur moyen passe en moyenne 5 secondes pour balayer une couverture de plaquette et décider s’il va oui ou non la lire. Si vos titres, textes et graphismes de la couverture sont ennuyeux ou inintéressants, très peu de gens ouvriront votre plaquette.

Par exemple, dans votre plaquette commerciale si vous mettez comme titre : “Rapprocher les candidats des employeurs“. Votre plaquette ira probablement à la poubelle. Par contre, un titre de plaquette “Recrutez vos futurs collaborateurs en 3 semaines seulement, service garanti” attirera l’attention.

6- A l’intérieur de la plaquette commerciale, focalisez-vous sur les bénéfices concrets

Soyez extrêmement concret dans vos titres et textes, à l’intérieur de la plaquette également.

Employez un langage aussi “parlé” et imagé que possible, pratiquement comme si vous aviez le lecteur en face de vous.

7- Dites ce que vous attendez des prospects après avoir lu la plaquette commerciale

Une fois que vous avez intéressé le lecteur à ce que vous vendez, vous devez passer à l’étape suivante : dire à ce lecteur ce qu’il faut faire pour acquérir votre produit ou service. N’imaginez pas qu’ils vont chercher votre numéro de téléphone tout en bas et en très petit, puis appeler.

Si vous ne dites pas précisément sur la plaquette ce qu’ils doivent faire, vos prospects pourraient ne rien faire du tout. Ou appeler un concurrent à votre place.

8- Donnez une raison d’agir maintenant

En ne pressant pas le prospect à agir dès maintenant, tous les efforts précédents sont réduits à néant. Vous avez déjà capté l’attention, suscité l’intérêt, provoqué le désir. Maintenant, il faut conclure.

Pour ce faire, le meilleur moyen est de placer un puissant call to action dans votre plaquette commerciale. Les call to action les plus utilisés sont :

  • Des promotions limitées dans le temps ou dans le nombre d’unités disponibles
  • Un cadeau offert pour tout achat avant une certaine date
  • Des réductions offertes pour tout achat avant une certaine date
  • L’annonce d’augmentation des prix à partir d’une certaine date ou d’une certaine quantité vendue

9- Facilitez la réponse

Votre prospect ne doit avoir aucune raison factuelle de ne pas répondre.

Ajoutez dans votre plaquette une ou plusieurs façons de réaliser l’action que vous souhaitez réaliser.

Pour ce faire, vous pourriez utiliser des systèmes qui ont déjà fait leurs preuves pour répondre : Numéro de téléphone vert ou indigo, enveloppe pré-timbrée par exemple.

10- Rassurez les prospects

Comme dit plus haut, votre plaquette commerciale doit réduire à néant tout soupçon factuel concernant votre sérieux. C’est logique car vos prospects ne vous connaissent probablement pas personnellement.

Prenez soin d’afficher clairement vos informations légales, des références et/ou témoignages de clients. Moins le prospect a peur, plus il est disposé à acheter chez vous.

La solution ultime est d’offrir une garantie “satisfait ou remboursé” pour les achats chez vous.

En conclusion : Aida est la nouvelle amie de votre plaquette commerciale !

La focalisation sur le principe Aida permet de bien concentrer la plaquette commerciale sur la vente. Ce faisant, on augmente le taux de réponse de la plaquette, facilitant ainsi le retour sur investissement.

Les deux derniers secrets pour réussir une plaquette commerciale sont très, très souvent négligés par les entreprises. Or c’est dommage car ces remparts sont les deux derniers à se présenter à vous.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous des exemples de plaquettes commerciales à partager ?

Crédit photo : Merci à (nz)dave.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement