Alors que la tendance est au tout numérique, le papier n’a pas dit son dernier mot ! En fait, il se passe un peu le même phénomène qu’avec le e-commerce : au début, il y avait les boutiques physiques ET les boutiques en ligne. Maintenant, les e-commerçants ouvrent des magasins ou des showrooms et les commerçants traditionnels vendent aussi en ligne. Avec le papier et le numérique, c’est pareil : ces deux supports sont devenus complémentaires.

Un exemple parmi d’autres : pour Noël 2015, Amazon France a édité un joli catalogue de jouets en papier pour ses clients Premium. Mais sous chaque article, il y avait un code-barres qui pouvait être scanné par un smartphone pour obtenir des informations complémentaires et passer commande.

A propos du papier “nouvelle génération”, vous pouvez consulter ce dossier : Les publicités et les flyers de demain : le papier devient interactif et cliquable !

Dans le même genre, de plus en plus d’enseignes créent des “magalogues”, c’est-à-dire des catalogues produits qui se présentent comme des magazines papier (éditorial, articles, esthétique soignée) et peuvent ainsi être utilisés pour booster les points de vente physiques.

Print et numérique : les tendances en 2016

Les avantages du papier

Pourquoi ce soudain engouement pour le papier ?

Il y a  plusieurs raisons :

- pour sortir du lot 

Alors que vos clients potentiels subissent une forte pression numérique (ils sont submergés d’e-mails en tout genre), ils reçoivent beaucoup moins de documents papiers. Envoyer une lettre, un flyer, un catalogue est un bon moyen de se démarquer de la concurrence.

- pour valoriser votre image de marque 

Un document imprimé sur un beau papier est perçu comme étant qualitatif. Par conséquent, cela valorise l’image de marque de votre entreprise. En segmentant vos courriers en fonction du profil des clients, vous pouvez aussi renforcer leur taux d’engagement.

- pour profiter d’excellentes performances

Le retour sur investissement avec le papier est souvent très intéressant. Par exemple, d’après une étude Balmétrie réalisée en 2015, 70% des Français de plus de 15 ans lisent un imprimé publicitaire par semaine.

En conclusion, entre le papier et le numérique, il n’y a plus besoin de choisir : il faut utiliser les deux !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Feggy Art
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement