Ah, la vente… Quand on parle de “commerce”, beaucoup trop de créateurs et dirigeants d’entreprise pensent qu’ils vont pouvoir augmenter leur chiffre d’affaires de façon significative en appliquant 2 ou 3 formules magiques ou en cassant leurs prix.

Ils se lancent alors dans une course sans fin à la recherche de nouveaux clients qui, le plus souvent, n’aboutit pas à grand-chose. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils n’ont pas compris une donnée fondamentale : quand on vend, on vend bien plus qu’un produit ou qu’un service.

En réalité, on vend aussi :

  • de l’écoute,
  • des conseils,
  • un savoir-faire,
  • de la réactivité,
  • des petites attentions en plus,
  • un suivi,
  • ….

Ce que vous proposez, c’est un produit/un service ET de la considération.

A de rares exceptions près, il s’agira donc de donner si vous ne voulez pas que votre business fasse du sur-place (ou pire, qu’il ne parvienne pas à dégager des bénéfices).

Commercial : donner pour mieux recevoir !

N’oubliez pas que vous dirigez une petite entreprise

Si vous cherchez à faire du volume par rapport au nombre de clients ou si vous appliquez une stratégie du prix le plus bas, vous prenez de gros risques car vous n’avez pas le budget pour assumer toutes les conséquences d’une telle stratégie sur le long terme.

Mais la taille de votre entreprise n’est pas un handicap : elle est une force qui vous permet de créer une relation de proximité et de confiance avec vos clients.

Vous devez vous démarquer en créant des conditions favorables pour qu’ils deviennent fidèles à votre entreprise/à votre marque. Et pour cela, il faut être prêt à donner si vous voulez recevoir. Et cela suppose une vraie réflexion en amont pour mettre en place une stratégie commerciale adaptée au niveau des actions, du temps et des coûts.

Vous pouvez, par exemple, anticiper et définir les gestes commerciaux que vous pouvez consentir, bloquer le temps nécessaire à la rédaction de livres blanc ou à la gestion des réclamations, planifier les actions de fidélisation (cadeau offert à la date anniversaire d’un client, mise en place d’un système de parrainage, promotion pour les nouveaux clients) ou encore élaborer une enquête de satisfaction.

Pensez aussi à en faire un peu plus que ce qui avait été prévu dans le contrat initial, juste pour montrer à vos clients qu’ils comptent pour vous !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo :  asenat29
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement