La création d’entreprise se porte bien, c’est ce que révèle un rapport de l’INSEE paru en janvier dernier. Malgré un contexte économique encore fragile, les français ont l’esprit à se lancer dans l’entreprenariat. Parallèlement, le nombre de faillites est en baisse, ce qui laisse penser que la reprise se profilerait pour 2011.

Pour 2010, les créations d’entreprises ont connu une hausse spectaculaire: 7,2% par rapport à 2009. Une embellie imputable à la création d’auto- entreprise, statut lancé début 2009 et qui remporte toujours un succès considérable. L’auto entreprise a représenté en moyenne 1 création sur 2.
Du coté des faillites, la baisse est sensible: -5,7% par rapport à 2009 qui fut une mauvaise année pour l’entreprenariat.

Cette embellie a tout de même connu des fluctuations: depuis juin 2010, le nombre de sociétés créées en auto entreprise baissait inexorablement, tendance accentuée après l’affaire de la CFE (contribution foncière des entreprises). La réforme de la taxe professionnelle, survenue en fin d’année,  a provoqué un tollé et découragé bon nombre de candidats à l’auto entreprise: le nombre de créations a chuté de 22,8% en décembre dernier, alors que le nombre des créations sous les autres statuts restait stable.

Pour 2011, la tendance s’est de nouveau inversée: les 2 premiers mois de l’année montrent une reprise à la hausse des créations d’entreprises, toujours boostée par les auto entrepreneurs qui représentent encore la moitié des créateurs.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement