Croissance chinoise, économie chinoise, plan de relance : Récession mondiale : même la Chine a son plan de relance économique

461 milliards d’euros : c’est ce que va investir la Chine pour relancer son économie en réponse à la crise économique mondiale. Le but : relancer la demande intérieure.

Pour rappel : après cinq années de croissance du PIB à deux chiffres en Chine, ce taux de croissance devrait passer à un seul chiffre cette année.

La prévision de croissance en Chine pour 2009 montre aussi un seul chiffre au compteur.

Taux de croissance de la Chine en 2008 et prévision pour 2009

En 2008, le taux de croissance de la Chine passera sans doute aux alentours de 9% en rythme annuel. Oui, cela fait rêver. Seulement après 5 années avec deux chiffres au compteur, la décélération reste forte.

Pour l’année 2009, la prévision du taux de croissance en Chine est aussi pessimiste. On prévoit un petit 8%, voire même un 7% quelque chose.

Un plan de relance pour l’économie Chinoise

Selon la Chine, le but de ce plan est de relancer la demande intérieure pour les deux années à venir. C’est ainsi que 4 000 milliads de yuans seront injectés dans l’économie (cela fait tout de même 461 milliards d’euros).

Le plan de relance de l’économie Chinoise concerne en priorité :

  1. Les prêts aux petites et moyennes entreprises (faciliter le crédit et le financement en Chine),
  2. La construction : 100 milliards de yuans supplémentaires seront affectés au secteur de la construction,
  3. Une réforme de la TVA : cette réforme attendue depuis longtemps injectera de facto 120 milliards chez les petites et moyennes entreprises Chinoises,
  4. Sur le plan monétaire, en relation avec le point 2-, celle-ci sera désormais considérée comme “modérément accommodante“.

Reste à surveiller le niveau d’inflation. Avec une croissance en décélération, ce que l’on peut souhaiter à l’économie Chinoise, c’est une décélération de l’inflation : si jamais le taux d’inflation restait supérieur au taux de croissance… l’agitation sociale devrait continuer voire s’accentuer, au moins dans les campagnes.

Et si la Chine tombait en panne de croissance…

Autrefois, lorsque les Etats-Unis toussaient, c’est le monde entier qui prenait un rhume.

On voit bien aujourd’hui le changement de focalisation sur l’économie mondiale : si la Chine voit son taux de croissance décélérer, cela attise la crise dans toutes les économies mondiales.

… que feraient l’UE et les Etats-Unis ?

Cet événement en Chine me fait penser à 3 événements historiques qui se produisent en ce moment :

  • L’élection du nouveau Président aux Etats-Unis qui plaide pour un multilatéralisme,
  • Un Président français qui se démène pour parvenir à ce multilatéralisme, quitte à forcer la main de ses partenaires européens,
  • L’attention portée par le monde aux pays émergents, et plus particulièrement les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) voulant s’affirmer sur la scène internationale

Comment se réorganisera le monde dans les prochains mois, les prochaines années ?

Si les Etats-Unis souhaitent se rapprocher de l’Union Européenne, cela reste encore un voeu de campagne électorale. On sait ô combien l’épreuve de la Realpolitik peut doucher de grands espoirs. Y compris en économie.

Qu’en pensez-vous ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Le Monde et Capital.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement