économie américaine, analyse récession Etats-Unis, récession Etats-Unis : Récession aux Etats-Unis : les signes s’accumulent

Les signes de récession aux Etats-Unis s’imposent dans l’actualité économique mondiale. En ce début de semaine, 4 actualités économiques assombrissent le tableau macro-économique de la première économie du Monde.

La confiance des consommateurs américains se rétracte

La confiance des consommateurs américains est désormais à son plus bas niveau depuis 1992 (source : Université du Michigan). L’indice de confiance diminue en effet de 7,6 points à 70,8 points.

Cet indice de confiance est considéré comme un chiffre avancé de l’état général de l’économie américaine.

L’indice PMI de confiance des entrepreneurs de Chicago chute

L’indice PMI de confiance des directeurs d’achat des industries manufacturières dans la région de Chicago (l’une des plus industrialisées des Etats-Unis) est tombé de 7 points. Il passe désormais sous la barre des 50 à 44,5 points.

Ce chiffre est lui aussi un indicateur avancé de l’économie. Lorsqu’il passe en dessous 50, il préfigure une contraction de l’activité économique.

L’indice ISM de confiance du secteur manufacturier se dégrade

Un autre indice, l’ISM cette fois-ci qui mesure les perspectives du secteur manufacturier outre-Atlantique dans tout le pays, est en diminution en février : il passe à 48,3 points contre 50,7 en janvier.

Ce chiffre passe lui aussi sous la barre des 50, et indique comme l’indicateur précédent une contraction de l’activité dans le secteur manufacturier américain.

Les dépenses de construction se replient

Le secteur de la construction américain ne se redresse toujours pas. Les dépenses dans le secteur de la construction diminuent aussi en janvier, de -1,7%. Sur une année glissante, les dépenses de construction ont baissé de -3,3%.

De mauvaises nouvelles et la FED de plus en plus attendue sur les taux d’intérêt américains

L’analyse économique de ces données est que les Etats-Unis continuent à montrer leurs faiblesses sur le plan économique. La machine économique américaine ne s’oriente même pas vers une stagnation. Les chiffres continuent de chuter. Le plus inquiétant est que les indicateurs avancés (ceux qui préfigurent de l’activité future) diminuent actuellement plus rapidement que les indicateurs conjoncturels classiques, ce qui ne laisse rien augurer de bon pour les prochaines semaines.

Le dollar poursuit sa chute par rapport l’euro. L’euro s’échangeait tout à l’heure à 1,5164 dollars (contre 1,5059$ mercredi dernier). Cela devrait soutenir les exportations Made in America. De plus comme on l’a vu la semaine dernière, Ben Bernanke le président de la FED est désormais très attendu sur une nouvelle diminution des taux d’intérêt aux Etats-Unis.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement