Taux d'intérêt US, interventions FED, intervention de la FED : Récession aux Etats-Unis : la FED réagit et baisse significativement ses taux

Suite aux craintes de récession aux Etats-Unis ainsi que la dégringolade ces derniers jours des bourses mondiales, la Réserve Fédérale Américaine (FED) réagit. Elle a annoncé à la surprise générale une baisse de ses taux directeurs à 3,5% contre 4% auparavant. Soit une baisse d’un demi-point. D’un coup…

La FED choisit inflation et relance économique

Une baisse des taux directeurs signifie à terme des coûts de crédits plus faibles. Mécaniquement, des coûts de crédits plus faibles favorisent l’investissement ainsi que la consommation… mais favorisent aussi l’augmentation des prix (inflation).

La FED choisit donc de calmer le jeu sur le plan économique quitte à créer de l’inflation sur le territoire des Etats-Unis. Comme je le disais ces derniers jours, je doute que les autorités laisseront l’économie sur le côté de la route sans rien tenter pour la remettre dans le droit chemin. Cette annonce de la FED va dans ce sens puisque les autorités préfèrent le volontarisme économique et monétaire à l’attentisme.

Si cette baisse des taux d’intérêt se passe mal…

Je pense que le risque majeur soit que cette politique ne relance pas correctement l’économie tout en attisant l’inflation. Cela pourrait créer ce qu’on appelle de la stagflation : l’économie stagne tandis que l’inflation est élevée. Ce qui rend très minces les marges de manoeuvres pour relancer.

Si cette baisse des taux d’intérêt se passe bien…

Les premiers effets ne se verront que dans quelques semaines ou mois sur l’économie réelle. Si cela marche, on applaudira cette politique à la Greenspan qui consiste à faire dégonfler une bulle… en semant les germes de la prochaine bulle.

On se calme donc, et on attend si de son côté la BCE fera preuve de pragmatisme… ou de dogmatisme en matière économique et monétaire.

Et vous, pensez-vous que cela va arranger les choses ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement