FED taux d'intérêt, taux d'intérêt US, récession Etats-Unis : Récession aux Etats-Unis : la FED injecte massivement des liquidités

Suite aux nombreux indicateurs indiquant une entrée en récession des Etats-Unis (j’en reparlais même hier), Ben Bernanke, le Président de la FED, a choisi d’agir à nouveau pour soutenir les marchés.

Hier, la banque centrale américaine (FED) a procédé à une injection massive de liquidités sur les marchés financiers. Ainsi, 200 milliards de dollars seront injectés, en concertation avec les banques centrales européenne, suisse, britannique et canadienne.

C’est la seconde intervention de ce type en 4 mois, la dernière s’étant tenue au mois de décembre 2007.

Ben Bernanke et le pouvoir des mots : le risque de récession pourrait devenir mondial et la FED agit

Ben Bernanke, le Président de la FED, indiquait dans le même temps que “les banques centrales des pays du G10 ont continué à travailler en étroite collaboration et à se consulter régulièrement au sujet des problèmes de liquidité éprouvés par les marchés du financement“.

En d’autres termes, la FED est vigilante sur les difficultés qui interviennent sur certains marchés… et le dit clairement. Enfin, elle lance un signal aux marchés disant qu’elle agit massivement, et au niveau mondial, pour tenter de mettre de l’huile dans les rouages de l’économie.

Nouvelle action attendue de la FED : la baisse des taux d’intérêt

Rendez-vous avec la FED le 18 mars. C’est la date de la prochaine rencontre entre les gouverneurs de la FED.

Les marchés anticipent largement une nouvelle baisse des taux d’intérêt. Celle-ci pourrait bien être d’un demi-point de base, alors que le taux d’intérêt directeur actuel est déjà à 3,25%. Cette nouvelle baisse alimenterait les risques d’engendrer une période de stagflation aux Etats-Unis.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement