FED, FED taux d'intérêt, FED relance économique : La FED baisse de nouveau ses taux d’intérêt : analyse des effets sur l’inflation et sur le dollar

Les analystes attendaient hier une nouvelle baisse des taux d’intérêt, après celle intervenue dimanche soir : cette baisse s’est bien produite. La réserve fédérale américaine (FED) a ainsi diminué ses taux d’intérêt de trois quarts de point de base.

Le nouveau taux d’intérêt directeur de la FED est de 2,25% contre 3% auparavant. Dans le même temps, le taux d’escompte a lui aussi été diminué à 2,5%. Le taux d’escompte sert aux banques à se refinancer en cas de besoin urgent de liquidités.

Les gouverneurs de la banque centrale américaine (le comité politique monétaire FOMC) ont commenté cette baisse des taux d’intérêt de la façon suivante : “Les dernières informations indiquent que les perspectives se sont encore affaiblies pour l’activité économique”. Ce n’est pas peu dire puisque tous les derniers indicateurs indiquent une entrée en récession des Etats-Unis après ce que j’ai appelé une période de “serpentage“.

Pour rappel, cette nouvelle baisse des taux d’intérêt est la sixième depuis septembre 2007. La nouvelle décision annoncée hier porte à trois points de pourcentage la baisse cumulée des taux d’intérêt aux États-Unis depuis la mi-septembre 2007… dont deux points depuis le début de l’année 2008.

Politique monétaire et inflation : la FED confirme son orientation vers “l’utilisation de la planche à billets”

La “planche à billets” va ainsi fonctionner à plein régime aux Etats-Unis : c’est la politique de la FED pour agir contre la récession américaine.

En rendant attractif le coût d’emprunt des banques auprès de la Réserve Fédérale américaine, les autorités monétaires des Etats-Unis souhaitent faciliter le financement des agents économiques. Cette baisse du coût de l’emprunt rend ainsi le crédit plus attractif pour les entreprises et les ménages qui souhaitent emprunter.

Cette politique de la “planche à billets” qui consiste à inonder le marché de monnaie (puisque lorsqu’on “emprunte de l’argent”, cet argent n’est pas “prêté” mais créé) pourrait amener l’économie américaine vers une période de forte inflation. L’abondance de monnaie dans l’économie renchérit les prix de vente parce qu’à marchandises égales, le volume de monnaie disponible est augmente. La valeur de la monnaie diminue donc. Par conséquent, il est nécessaire de dépenser plus de monnaie pour obtenir le même bien ou service. C’est pourquoi les prix augmentent. C’est l’inflation.

Le pari de la FED est donc très risqué : si l’inflation augmente alors que l’économie ne repart pas, la récession américaine pourrait se doubler d’une forte inflation… ce qui entraînerait une période de stagflation (stagnation de l’économie et inflation). Or historiquement, les périodes de stagflations sont difficiles à juguler.

Dans le même temps, la monnaie dollar devrait poursuivre sa chute par rapport aux monnaies internationales

Le dollar est déjà très faible (il s’échangeait encore à ce matin à 1,57$ pour 1€ ce matin) . Cette baisse des taux d’intérêt américains pourrait aussi contribuer à sa diminution en valeur face aux autres monnaies internationales, et en particulier face à l’euro.

En effet, le différentiel des taux d’intérêt entre les Etats-Unis et la zone euro s’accentue : l’argent rémunère moins aux Etats-Unis qu’en zone euro. Cela pousse les agents économiques à acheter de l’euro plutôt que du dollar.

A court terme donc, la parité de change euro/dollar devrait donc encore s’améliorer en faveur de l’euro et au détriment du dollar. Le souci par exemple est qu’avec un baril de pétrole supérieur à 100$, cette faiblesse du dollar devrait elle aussi contribuer à l’inflation : le pétrole qui s’achète en dollar coûte plus cher à mesure que la valeur du dollar diminue à l’international.

En pleine année électorale, je pense qu’aux Etats-Unis, certains ne tarderont pas à prier pour que la politique monétaire de la FED et de son Président Ben Bernanke fonctionne…

Avez-vous besoin d’éclaircissements ? Que pensez-vous de cette politique, de ces avantages et de ces risques ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement