Ben Bernanke, FED, FED taux d'intérêt : Croissance aux Etats-Unis : croissance faible mais redressement du déficit commercial

Je vous propose aujourd’hui deux nouvelles de l’économie américaine :

  1. Une interview du Président de la FED qui partage sa vision économique pour 2008,
  2. Les chiffres du déficit commercial américain pour 2007.

Interview du Président de la FED

Le Président de la Réserve Fédérale américaine (FED) Ben Bernanke s’est exprimé au Congrès américain.

Il pronostique pour les prochains mois une croissance faible aux Etats-Unis, expliquant que le plan de relance de G.W. Bush et la baisse drastique des taux d’intérêt ne devraient porter leurs fruits que dans quelques mois.

Ce qui est intéressant, c’est que dans son interview le Président de la FED espère une modération de l’inflation (malgré ces fameuses baisses des taux d’intérêt). Et laisse même entendre aux marchés que la FED pourrait diminuer de nouveau ses taux d’intérêt dans un futur proche… quitte à les réhausser en cours d’année si l’inflation se faisait trop menaçante. Cela illustre le fait que la FED est bien consciente et communique sur sa politique agressive de baisse des taux qui pourrait entraîner une stagflation aux Etats-Unis.

Autre point, Ben Bernanke compte sur la réduction du déficit commercial pour prendre le relais de la consommation intérieure. J’y reviens immédiatement avec les chiffres de 2007.

Le déficit commercial américain se redresse en 2007

La diminution du dollar par rapport aux autres monnaies mondiales profite au commerce extérieur des Etats-Unis.

En 2007, pour la première fois depuis 6 ans, le déficit commercial s’est ainsi rétracté de -6,2% à 711,6 milliards d’USD (contre 758,5 milliards en 2006). C’est la première fois depuis longtemps, et c’est aussi la plus importante dépréciation du déficit depuis 1991.

Cette embellie est dûe à une augmentation de +12,2% des exportations américaines en 2007 contre une hausse de +5,9% des importations.

Le relais de croissance apporté par la diminution du dollar porte donc ses fruits, au moins pour le moment.

Source : Federalreserve.gov (en anglais).

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement