Auto-entrepreneurs, auto-entreprise, observatoire de l'auto-entreprise : Qui sont les auto-entrepreneurs ? Comment perçoivent-ils leur statut ?

Les chiffres publiés lors de la 8ème édition de l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur permettent de dresser un bilan sur les auto-entrepreneurs.

Le profil des auto-entrepreneurs

La répartition géographique des auto-entreprises est relativement équilibrée sur l’ensemble du territoire français :

  • 27 % sont en Ile-de-France
  • 27 % dans le Sud-Est
  • 17 % dans le Nord-Ouest
  • 17 % dans le Nord-Est
  • 12 % dans le Sud-Ouest

S’il y a désormais presque autant de femmes que d’hommes à tenter l’aventure de l’auto-entrepreneuriat, ils restent plus de 70 % à se lancer après 40 ans. Parmi eux, 20 % des auto-entrepreneurs sont des retraités et 46 % sont sans emploi.

Parmi les secteurs d’activités les plus populaires, il y a notamment :

  • les services aux entreprises (35 %)
  • les services aux particuliers (26 %) dont le soutien et l’aide à la personne (35 %)
  • le BTP (13%)

Comment perçoivent-ils l’auto-entreprise ?

Si leur statut doit être modifié, la volonté des auto-entrepreneurs est sans équivoque : ils sont 64 % à souhaiter que ces changements améliorent et renforcent leur statut. Pour une raison simple : ils se considèrent avant tout comme des entrepreneurs comme les autres (74 %)

Et, excepté sans doute auprès de certains commerçants ou artisans, ce régime est très bien perçu par les français (83 % le jugent positif) et par les auto-entrepreneurs eux-mêmes (88 %). Ils insistent notamment sur sa simplicité (93 % ) et sur la possibilité de se sortir de difficultés financières dans un contexte économique tendu (68%). Et pour 72 % de sans emploi, il contribue à susciter des vocations.

En revanche, au niveau de la protection sociale, un vrai travail de sensibilisation reste nécessaire. En effet, 43 % des auto-entrepreneurs n’ont pas souscrit de contrat complémentaire santé ou de contrat de prévoyance (68 %) parce qu’ils n’en voient pas la nécessité ou par manque de ressources financières.

Et vous, vous reconnaissez-vous dans ces tendances ? Quel(le) auto-entrepreneur(se) êtes-vous ?

 

Crédit photo : merci à katerha

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement