Entrepreneurs, jeunes créateurs d'entreprise, jeunes entrepreneurs : Les jeunes entrepreneurs ont le sens des affaires, la preuve en chiffres

Vous êtes jeune et vous avez envie de créer votre entreprise ? Vous avez raison ! Voilà une étude récente qui va redonner le sourire à tous les jeunes entrepreneurs : d’après le baromètre APCE publié mi-octobre, les créateurs d’entreprise de moins de 30 ans réussissent aussi bien que leurs aînés… si ce n’est mieux.

La preuve : plus de trois ans après leur fondation, près de 6 entreprises sur 10 sont toujours en fonctionnement, et leurs dirigeants recrutent (elles sont 31 % à employer du personnel).

Cette analyse va tordre le cou aux idées reçues qui associent trop souvent jeunesse et immaturité. Le manque d’expérience ne doit pas être un frein à l’entrepreneuriat ! Comme le soulignait Corneille : “Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années”…

En fait, d’après les conclusions de l’APCE, le parcours du combattant qui accompagne la création d’entreprise est réellement formateur, surtout lorsque l’investissement est important. Entre la recherche de conseils d’experts et la course aux aides financières, le créateur est obligé de préparer rigoureusement tous les aspects de son projet. A terme, cette contrainte est aussi une garantie de longévité pour l’entreprise.

Très motivés, les jeunes entrepreneurs ne se contentent pas non plus d’attendre que le téléphone sonne… 56 % d’entre eux lancent dès le départ des actions commerciales (telles que la prospection ou le démarchage) ce qui contribue à expliquer leur réussite. Il faut en effet savoir que 58 % des entreprises dirigées par les moins de 30 ans voient leur chiffre d’affaire progresser en 3 ans (contre 52 % pour les plus de 30 ans).

Les autres leviers mis en place sont la publicité et la mise en concurrence des fournisseurs.

Crédit photo : merci à MiiiSH

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement