Taux de chômage en France, chômage 2008 France, chômage 2008 : Le chômage officiel de la France diminue en 2007 : l’analyse

Cette diminution est une excellente nouvelle pour l’économie française, le taux de chômage a reflué de nouveau au 4ème trimestre 2007. Ainsi, le taux de chômage français s’élève à 7,5% de la population active et 7,8% si l’on inclut les DOM-TOM (source : INSEE) .

Par rapport à 2006, le taux de chômage de la France a diminué de -0,9 points en 2007. La diminution du taux est de -0,3 points au 4ème trimestre par rapport au 3ème trimestre 2007.

Le chômage français atteint ainsi un niveau jamais connu depuis 1983. Fin 2007, ce sont donc 2,1 millions de personnes qui étaient à la recherche d’un emploi en France au sens du BIT (Bureau International du Travail).

Les raisons de la baisse du taux de chômage en France

La diminution du chômage français s’explique par plusieurs facteurs sur lesquels je vais m’arrêter dans cette analyse :

L’amélioration du taux d’emploi entraîne la diminution du chômage français

Le taux d’emploi s’améliore, passant de 63,8% fin 2006 à 64,8% fin 2007.

Le taux d’emploi mesure la proportion de personnes disposant d’un emploi parmi celles en âge de travailler (les 15-64 ans). Une amélioration du taux d’emploi entraîne mécaniquement un recul du chômage.

Le taux de chômage des jeunes diminue fortement

Le taux de chômage des jeunes diminue particulièrement d’une année sur l’autre : -3,5 points sur 1 an à 18,1%.

Cela reste très élevé mais la diminution flagrante d’une année à l’autre contribue à la diminution globale du taux de chômage en France.

Les chômeurs créent de plus en plus leur propre activité

Grâce aux différentes réformes depuis 2005 facilitant la création d’entreprises, de plus en plus de chômeurs créent leur propre emploi ce qui aide à diminuer le chômage. Ils deviennent entrepreneurs et se créent leur propre emploi plutôt que rester au chômage. Cela explique en partie les créations record d’entreprises en France en 2007.

Cette tendance devrait s’accentuer si le gouvernement mettait en place les recommandations du rapport Hurel sur les auto-entrepreneurs et l’auto-entreprenariat.

Perspectives sur le chômage français en 2008

Pour 2008, on pourrait légitimement à une stagnation du chômage.

En effet, la croissance de l’économie française ralentit en même temps que les économies européenne et américaine.

On peut même déjà se demander aussi si le marché de l’emploi ne serait pas déjà en train de se retourner. En effet, le taux de chômage selon l’ANPE a augmenté pour la première fois depuis mai 2005 le mois dernier (janvier 2008).

L’INSEE ne prévoit également que 103 000 nouvelles créations d’emplois au premier semestre 2008, alors que plus de 300 000 emplois ont été créés sur l’ensemble de 2007. Ce ralentissement des créations d’emplois devrait lui aussi contribuer à un ralentissement de la diminution, voire une stagnation du taux de chômage dans les prochains mois.

Chômage, heures supplémentaires et pouvoir d’achat

Cette diminution du taux de chômage pose des questions à propos des événements en cours relatifs au pouvoir d’achat.

Tout d’abord, les heures supplémentaires instaurées par le Président de la République commencent tout juste à produire leurs premiers effets (janvier 2008). On peut se demander quelle sera l’incidence de l’augmentation des heures supplémentaires sur le taux de chômage français. Les entreprises préféreront-elles reporter certaines créations de postes ?
Des questions se posent aussi sur la relation entre chômage et pouvoir d’achat. Le taux de chômage diminue. Mais le taux de sous-emploi a augmenté de 0,3 points de 2006 à 2007 à 5,6%. Le taux de sous emploi mesure la proportion de personnes ayant un emploi mais qui souhaiteraient travailler davantage.

Arrive t-on à un meilleur partage du gâteau (l’emploi) contre des parts de gâteau plus minces pour chaque personne ? Ou les heures supplémentaires permettront-elles de compenser cette perte relative de pouvoir d’achat ?

Que pensez-vous de ce chiffre et de l’évolution prévue en 2008 ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement