Inflation française, inflation France, inflation 2008 : Inflation française : forte augmentation en mars 2008, les revendications salariales démarrent

L’INSEE a publié avant-hier sa dernière enquête sur l’indice des prix à la consommation des ménages (inflation). Et l’inflation française a augmenté considérablement au mois de mars 2008.

En mars 2008, l’inflation de la France augmente de +3,2% sur 1 an

Au mois de mars 2008, l’inflation française s’accroît de +0,8 % sur 1 mois (après +0,4 % en mars 2007 et +0,2 % en février 2008). Sur un an, l’indice augmente de 3,2 % (contre +2,8 % le mois précédent).

Au mois de mars, ce sont les prix de l’habillement et chaussures (suite à la fin des soldes d’hiver), ainsi que les prix de l’énergie qui ont poussé l’inflation française. S’y ajoutent les hausses des prix des services de transports et communications et des autres produits manufacturés. Au menu des augmentations de l’indice des prix à la consommation, s’ajoutent enfin l’alimentation, les loyers, l’eau et l’enlèvement des ordures ménagères. La liste est longue…

Mon analyse sur la poussée de l’inflation : attention aux revendications salariales

Cette nouvelle augmentation de l’inflation française était largement anticipée il y a 1 mois (voir l’analyse). Dans le même temps, le débat sur le pouvoir d’achat est encore vif. Ce qui rendra les prochaines semaines un peu plus compliquées : on en vient à banaliser la baisse du pouvoir d’achat des français.

Après l’inflation, le pouvoir d’achat, on arrive peut-être maintenant à une nouvelle déconvenue pour l’économie : cette inflation pourrait attiser les très légitimes revendications salariales. Aujourd’hui s’est tenue une manifestation de salariés à Paris, réunissant plusieurs milliers de personnes ainsi que des syndicats pour demander des augmentations salariales.

Après des mois années de disette et de modération salariale, l’inflation va peut-être susciter des demandes d’augmentations légitimes de la part des salariés. Or comme on le sait, cette inflation ne s’accompagne pas de croissance. La manifestation de ce jour démontre qu’une certaine limite auparavant acceptée par les salariés vient à une rupture.

C’est à dire la persistance de l’inflation dans les mois à venir, la perte de pouvoir d’achat, et l’augmentation progressive des salaires. Sans croissance. Ce qui s’appelle la stagflation.

D’accord ? Pas d’accord ? Réagissez !

J’ajoute aussi deux questions au débat :

Pensez-vous que la France est à l’orée d’une période de stagflation ? Pensez-vous que l’inflation en France va se calmer ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement