Embaucher, recruter, réussir à recruter : En France, la principale barrière à l’embauche reste l’incertitude économique

Depuis janvier 2017, l’Insee interroge les dirigeants sur les freins qu’ils peuvent (ou pas) rencontrer pour recruter. Les résultats de cette étude, menée auprès de près de 10 000 entreprises des secteurs marchands non agricoles, ont été publiés le 20 juin.

Voici les principales données à retenir :

Les principaux freins à l’embauche en France en juin 2017

Plusieurs freins à l’embauche

Près de la moitié des employeurs (47%) dans l’industrie, les services ou le bâtiment ont des difficultés pour embaucher en CDI ou en CDD longue durée, notamment en raison de :

  1. l’incertitude liée à la situation économique (28%)  - à noter : ce frein est particulièrement élevé dans le secteur du bâtiment (54%) alors qu’il est relativement homogène dans l’industrie (34%) et les services (24%)
  2. l’indisponibilité d’une main d’oeuvre compétente (27%) - à noter : 45% des entreprises confrontées à cette difficulté voient leur production limitée car elles ne disposent pas assez d’employés
  3. les cotisations sociales trop élevées (18%)
  4. les risques juridiques liés au licenciement (14%)
  5. la pérennité de la législation du travail (11%)
  6. les coûts de licenciement (10%)
  7. le niveau des salaires trop élevé (7%)
  8. les coûts de recrutement (6%)

Il faut savoir qu’il y a souvent un lien entre les barrières citées. Par exemple, les deux tiers des entreprises ayant cité un des freins liés au niveau de la réglementation (incertitudes sur la pérennité de la législation au travail, coûts de licenciement et risques juridiques liés au licenciement) en ont aussi évoqué un deuxième et 30% ont même mentionné les trois.

Le même phénomène est constaté avec les barrières du coût du travail : ainsi , 72 % des entreprises signalant des coûts de recrutement trop élevés citent aussi le niveau des cotisations sociales.

Vous pouvez télécharger cette étude ici : Eclairage : Que nous disent les entreprises sur les barrières à l’embauche ? 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Babak Fakhamzadeh
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement