Consommation des ménages, moral des industriels français, baisse du marché immobilier : Economie France : marché immobilier en berne, consommation des ménages en baisse

Les derniers chiffres de conjoncture française ne sont pas très bons : le marché immobilier semble se retourner. Dans le même temps, la consommation des ménages français diminue. Enfin, le moral des dirigeants d’industries baisse lui aussi.

Le marché immobilier français confirmerait son retournement

On se demandait ici et ici si le marché de l’immobilier français étant en passe de se retourner.

Les ventes de logements neufs se sont écroulées au 1er trimestre 2008.

Les ventes sont en effet tombées de 27,9 % sur un an au 1er trimestre 2008, à 26 700 unités. La diminution concerne 18 des 22 régions de France, avec de très fortes baisses des ventes immobilières en Limousin (–64,8 %), Lorraine (–68,4 %) et en Auvergne (– 67,9 %).

Le niveau des stocks immobiliers continue sa progression. Le nombre de logements en stock atteint désormais 105 600, en France.

Autre mauvaise nouvelle : les mises en chantier de logements en France ont de nouveau baissé entre février et avril 2008, de 18,8 %, à 80 084 unités. Les permis de construire ont accusé une baisse de 16,3 %, à 115 507 unités.

Pour l’instant, les prix au mètre carré des logements augmentent ou diminuent selon le type d’habitation. Les prix augmentent dans le logement collectif (+ 3,7%). Mais ils diminuent dans le logement individuel, de -1,8 %.

La consommation des ménages français diminue en avril 2008

La consommation des ménages français a baissé en avril 2008. Cette baisse de la consommation atteint -0,8% en avril 2008. Cette chute de la consommation intervient en avril après une diminution de -1% en mars 2008 (contre -1,7% initialement calculé).

Tous les postes de consommation en produits manufacturés diminuent, sauf les biens d’équipement (+1,6%).

Le moral des industriels français en repli

En mai 2008, le moral des industriels français est tombé à son plus bas niveau depuis 2 ans et demi. Il faut remonter à décembre 2005 pour retrouver un aussi mauvais moral pour les industriels en France.

L’indice calculé par l’INSEE a diminué de 4 points à 102 points, contre 106 points en avril 2008.

Sommes nous devant ou derrière la crise économique ?

C’est la question qu’on peut se poser tant la conjoncture semble se détériorer en France depuis quelques semaines.

Les français semblaient échapper à une crise qui touche de nombreux partenaires occidentaux depuis quelques mois. Or, emmenés par le pétrole cher et la crise du pouvoir d’achat, il semble que nous soyons à un point crucial sur le plan économique.

L’immobilier se retourne, les composantes du bâtiment suivent le même chemin. Les banques accordent plus difficilement des prêts aux entreprises et aux particuliers.

Qu’en pensez-vous ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Insee, Capital et Lemonde.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement