Défaillances d'entreprises, chiffres défaillances d'entreprises, défaillance d'entreprise France : Défaillances d’entreprises en 2007 : l’INSEE dévoile les chiffres

Si les créations d’entreprises ont battu des records en 2007 et que nous sommes bien partis pour un nouveau cette année, qu’en est-il des défaillances d’entreprises ? Stéphane Baldi soulevait ce problème il y a déjà bien des semaines.

Le chiffre des défaillances d’entreprises pour 2007 vient de sortir.

Les défaillances d’entreprises augmentent de 6,7% par rapport à 2006

En l’espace d’un an, les jugements pour défaillances d’entreprises ont augmenté de 6,7%. Ce chiffre est à comparer avec l’évolution des créations d’entreprises en 2007 par rapport à 2006. Cette évolution était de +13% de créations en 2007 par rapport à 2006.

Ce faisant, en 2007 le nombre de défaillances est moitié moindre que le nombre de créations (en terme de points de pourcentage d’évolution).

Cette évolution des défaillances d’entreprises varie fortement d’une région à l’autre.

On note par exemple -18,2% de défaillances en Guadeloupe, et +42,7% dans l’île de la Réunion. Certaines régions de métropole sont très dynamiques comme le Nord-Pas-de-Calais ou la Haute Normandie (respectivement +0,6% de défaillances et -0,6% de défaillances).

La bonne nouvelle : la part relative des défaillances est stable

On peut rapprocher ce nombre de défaillances au nombre total d’entreprises. En 2007, ce chiffre reste à 1,5% d’entreprises défaillantes comparées au nombre total d’entreprise.

Et on se rend compte qu’il est stable par rapport à 2006, restant accroché à 1,5% de défaillances pour le total d’entreprises.

Pour mémoire, ce chiffre évolue d’une manière très stable depuis 7 ans. Depuis l’année 2000, la part des défaillances d’entreprises reste dans une fourchette allant 1,48% à 1,63% environ.

Quid du débat sur la formation des dirigeants et entrepreneurs ?

Le fond du débat se porte sur la formation d’une part et sur le suivi des projets d’autre part.

On se pose la question de savoir si les créateurs sont suffisamment accompagnés une fois leur entreprise créée. Ensuite, on sait tous qu’une entreprise peine à souffler sa 5ème bougie.

Pour le moment, on voit dans les chiffres que les défaillances d’entreprises ne poursuivent pas celles des créations.

Qu’en dites-vous ? Observez-vous un manque d’accompagnement si votre entreprise est nouvellement créée ? Si l’une de vos entreprises ou celle d’une connaissance n’a pas soufflé sa cinquième année, ce serait intéressant de nous donner quelques raisons.

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source (INSEE).
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement