Croissance française, croissance France 2008, croissance française 2008 : Croissance française de 2008 : nouvelle alerte sur une panne de croissance en France

La croissance de la France en 2008 semble bien mal orientée. J’ai reçu ce matin une note de conjoncture française provenant de l’INSEE. On s’orienterait vers une panne sèche de la croissance française d’ici la fin de l’année.

La croissance française vers la panne après l’excellent premier trimestre 2008

Rappelons que la croissance du PIB de la France au 1er trimestre 2008 était excellente : +0,6%. C’était plus que les prévisions séparées indiquées par l’INSEE et la Banque de France.

Cette croissance du PIB était même en nette accélération par rapport au dernier trimestre de 2007. Au 4ème trimestre de 2008 la croissance du PIB plafonnait à 0,3% par rapport au trimestre précédent.

L’INSEE prévoit la panne de croissance du PIB

Les prévisions de croissance française en 2008 sont peu flatteuses. Sur les prochains trimestres, la croissance du PIB ne devrait qu’augmenter de +0,2% d’un trimestre à l’autre et au pire stagner.

C’est donc très pessimiste. C’est ce qui fait prévoir à l’INSEE une croissance de la France à un tout petit 1,6% pour l’ensemble de l’année 2008.

En début d’année, on prévoyait un peu mieux (1,7%).

Pourquoi les prévisions de croissance en France en 2008 sont mauvaises

Plusieurs facteurs se conjuguent pour défavoriser la croissance française. J’en parle ici même depuis quelques semaines : toute la question est de savoir si nous serions derrière… ou devant la crise, c’est à dire avec plusieurs mois de retard sur nos principaux partenaires économiques.

Voici pourquoi les prévisions de croissance du PIB en 2008 passent au rouge :

  • Evolution du chômage français: alors qu’il a observé de très fortes diminutions, cela devrait se tasser dans les prochains mois. On attend au mieux une stagnation du chômage en France.
  • Affaiblissement des banques qui ressèrent les conditions de crédit.
  • Prix des matières premières et agricoles : les prix pèsent sur le pouvoir d’achat en France.
  • On craint pour la consommation des ménages à cause de l’inflation et de la crise du pouvoir d’achat.
  • L’immobilier en France qui montre de plus en plus de signes de faiblesse.
  • Ralentissement économique de nos principaux partenaires.
  • La crise sur les marchés financiers qui tend à se prolonger.

Comme vous le voyez, cela fait beaucoup de raisons d’avoir confiance en cette note de l’INSEE.

De plus ce que la note de l’INSEE n’anticipe pas, c’est l’évocation d’une augmentation des taux d’intérêt par la BCE. A cause de l’inflation qui perdure. Cela aurait comme conséquence le renchérissement du coût du crédit.

Allons-nous tout droit vers la crise ?

Une croissance du PIB à 0,2%, c’est morose. Mais une stagnation de la croissance française à 0,00% pour 2008, c’est très alarmiste !

On y va, seulement vous ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement