Opportunité d'affaires, climat des affaires, économie française : Climat des affaires : la France surclassée par des pays comme la Géorgie sur la liberté d’entreprendre

Est-ce facile de faire des affaires en France ? Non, répond la Banque Mondiale. Notre économie française est déclassée, surclassée par d’autres pays. Ces pays se posent en eldorados de l’entrepreneuriat. Tandis que la France n’aide pas la création d’entreprise.

Les bonnes feuilles du climat des affaires à l’international

Ce rapport montre que la France a quelques efforts à réaliser pour atteindre la facilité de certains pays.

On apprend ainsi ces quelques données intéressantes :

  • Création d’entreprise : une seule procédure suffit en Nouvelle-Zélande. Cinq procédures sont nécessaires en France, six aux États-Unis… quinze en Grèce (vous vous rendez-compte… quinze procédures !)
  • Enregistrer une entreprise : deux jours suffisent en Suède, 113 sont nécessaires en France et 132 en Belgique.
  • Fermer une entreprise : c’est facile en Irlande : 0,4 an en moyenne. Contre 1,9 année en France… et 6,5 ans en République tchèque (6,5 années d’une vie pour fermer une société, c’est long…)
  • Permis de construire pour un local professionnel : 137 jours en moyenne en France… contre 34 jours en Corée du Sud, et 328 au Portugal.
  • Facilité de licenciement : le coût du licenciement est nul au Danemark (qui applique le principe de fléxisécurité). Ce coût représente en moyenne 32 semaines de salaire en France et 62 au Luxembourg.
  • Paiement des impôts : un entrepreneur y consacre 59 heures par an au Luxembourg, dans laquelle la fiscalité représente 21 % des bénéfices. 132 heures sont requises en France pour un taux de prélèvement de 65,4 %. En italie, c’est un marathon : 334 heures pour une charge de 73,3 %.
  • Commerce international (exportations) : pour une fois la France se classe très bien au niveau administratif. Seuls deux documents sont nécessaires pour exporter, contre quatre aux États-Unis et sept en Nouvelle-Zélande.

La France au 31ème rang mondial pour “la facilité de faire des affaires”

Le climat des affaires en France la porte au 31ème rang mondial. Contre par exemple le 15ème rang pour la Géorgie.

Ainsi, selon le rapport il est plus facile de faire des affaires en Géorgie. La Géorgie est un pays de 4 millions d’âmes, dont le PIB par habitant est de 1 580 dollars par an (131$/mois par habitant).

Par comparaison, le PIB par habitant de la France s’élève à 36 560 dollars par an, ce qui est 23 fois plus.

Le rapport n’évoque pas non plus la guerre qui s’est récemment déroulée en Géorgie.

Nous y voilà :

Le climat des affaires se limite t-il aux règlementations nationales ?

La Banque Mondiale souligne que son rapport du climat des affaires se limite aux seules règlementations administratives nationales, plus ou moins favorables à la vie des entreprises.

Elle exlut ainsi tout autre facteur de réussite, comme (je cite) “les conditions macroéconomiques, les infrastructures, les qualités de main-d’œuvre ou la sécurité“.

On arrive donc au paradoxe insensé qu’un pays tout juste ravagé par la guerre puisse figurer en bonne position.

Un rapport intéressant… à prendre avec du recul ?

Le rapport prouve au moins une chose : on constate par les chiffres à quel point la France peut s’améliorer dans certains domaines très concrets.

Créer une entreprise, fermer une entreprise, faire les paperasses administratives par exemple. Ce sont des tâches qui restent déroutantes et dont on ne comprend pas vraiment la multiplicité.

Même si le climat s’est considérablement amélioré (me semble t-il) depuis les premières réformes incitatives entamées depuis 2003 et surtout depuis 2005.

Pensez-vous que ce rapport soit représentatif du climat des affaires d’un pays ? Est-ce que je me trompe de le prendre de cette façon ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement