PME export, exportations PME, soutien exportations : Anne-Marie Idrac : “France is back” pour soutenir les PME à l’export

Où chercher la croissance ? Outre les réformes en cours, le gouvernement active les services de l’Etat pour améliorer le soutien de nos PME à l’exportation. “France is back” paraît-il. Allez, rêvons quelques instants.

France is back, c’est 0,5 point de croissance nous dit Anne-Marie Idrac

0,5 point de croissance en améliorant les structures d’aide des entreprises à l’export. C’est l’objectif fixé par la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac.

Cet objectif a été fixé pendant la durée des Etats Généraux du commerce extérieur, qui s’est tenu la semaine dernière à Paris. Plus de 3 800 conseillers du commerce extérieur français (CCEF) étaient réunis pour l’occasion.

Les mesures proposées pour soutenir les PME à l’export

Pour soutenir les PME à l’exportation, le gouvernement français réorganise les services de soutien des entreprises exportatrices :

  • L’agence Ubifrance. Elle prendra sous sa coupe l’ensemble des services d’aide. Ceux-ci sont actuellement morcelés entre plusieurs structures. Voir le dossier complet sur la réforme de l’agence Ubifrance.
  • Déployer plus de conseillers du CCEF vers les PME : actuellement, la plupart d’entre eux sont dédiés aux grandes entreprises. Il s’agirait d’augmenter la part qui s’occupent des PME exportatrices.
  • Renforcer le système de portage des PME : ce dispositif aide les PME à s’implanter à l’étranger en utilisant les moyens de groupes déjà présents. Par le biais de conseils et de partage du carnet d’adresses notamment.
  • Mise en réseau de tous les acteurs de l’export : face à plusieurs structures plus ou moins cloisonnées, le gouvernement veut réorganiser l’ensemble pour faciliter le réseautage entre services. Notamment entre Ubifrance et les CCI (Chambres de Commerce et de l’Industrie).

Sans porter de jugement politique sur ces réformes… je me demande pourquoi personne ne s’en est occupé avant ? Elles paraissent relever du bon sens…

Du volontarisme politique pour gagner 0,5 point de croissance, vous y croyez ?

Le concept “France is back” a été énoncé pour la première fois par le Premier Ministre François Fillon au forum de Davos. France is back, Anne-Marie Idrac souhaite le porter concrètement en favorisant les exportations de la France à l’étranger.

Pour rappel, le déficit commercial de la France en 2007 approchait les 40 milliards d’euros.

Pensez-vous que nous parviendrons à gagner +0,5 point de croissance grâce au soutien aux exportations ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement