BCE inflation, chiffres inflation, inflation : Septembre 2008 : l’inflation en zone euro et l’inflation en UE en baisse

Eurostat a dévoilé ses chiffres de l’inflation en zone euro et de l’inflation en Union Européenne, pour septembre 2008 ainsi que sur 1 an. Ces chiffres d’inflation sont logiquement en diminution… et il semble que l’inflation s’assagira encore plus au cours des prochains mois.

L’inflation en diminution tant en zone euro qu’en Union Européenne… mais reste à un niveau élevée

L’inflation en Europe a diminué en septembre 2008, mais cette augmentation des prix reste à un niveau très élevé si on la compare avec l’année dernière au même moment.

  • Taux d’inflation de la zone euro : il s’élevait à 3,6% en septembre 2008 sur 1 an, contre 3,8% en août et 4% en juillet 2008. Pour rappel, il y a 1 an le taux d’inflation sur 1 an au même moment était de 2,1%. Sur 1 mois, l’inflation de la zone euro a diminué de 0,2 points.
  • Taux d’inflation de l’Union Européenne : il s’élevait à 4,2% en septembre sur 1 an, contre 4,3% en août et 4,4% en juillet 2008. Il y a 1 an le taux d’inflation en UE sur 1 an était de 2,2%. Sur 1 mois, l’inflation de l’UE a diminué de 0,1 point.

Ce mois-ci les taux d’inflation aux Pays-Bas et en Allemagne se sont avérés les plus faibles sur 1 an. Avec respectivement 2,8% et 3% de taux d’inflation sur 1 an.

Avec 3,3% d’inflation en France, notre pays est juste en deçà de la moyenne de la zone euro, qui est à 3,6%… et s’éloigne du même coup de l’inflation annuelle de l’Union Européenne sur 1 an, qui est de 4,2%.

Par rapport à août 2008, l’inflation annuelle européenne a baissé dans 17 États de l’UE, a stagné dans 2 et augmenté dans 8.

Encore une fois, cette inflation pénalise les foyers à faibles revenus. En zone euro, ce sont les logements (+6,2% chacun), les transports (+5,8%) ainsi que les produits alimentaires (+5,7%) qui tirent les prix à la hausse.

Exactement les produits et services qui représentent la plus grande part des dépenses des ménages à faibles revenus.

Vers une destruction mécanique de l’inflation en Europe ?

L’inflation des derniers mois était dûe à deux facteurs, dont l’un qui est très d’actualité : l’augmentation des matières premières, ainsi que le crédit. Le crédit favorise l’inflation puisque lorsqu’un banquier accorde un crédit, il ne prête pas d’argent. C’est de la nouvelle monnaie qui est créée pour l’occasion. Puisqu’il y a plus de monnaie en circulation, la valeur des biens et services diminue en valeur : donc, les prix augmentent pour rattraper ce retard.

Or, avec la crise financière et les tensions sur le marché du crédit (credit crunch), que se passe-t-il ? Les crédits sont en chute libre.

Donc, il y a moins de création de monnaie. L’effet est donc mécanique : puisqu’il y a moins de crédits accordés, on crée moins de monnaie, donc on  fait refluer le taux d’inflation en Union Européenne.

Les prochains moins seront passionnants sur le front de l’inflation en 2008, en Europe…

D’accord ? Pas d’accord ? Réagissez !

Que pensez-vous de cette diminution de l’inflation de cette fin d’année 2008 en zone euro et en Union Européenne ? Pensez-vous qu’elle se poursuivra via le credit crunch ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source (Eurostat).
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement