Chômage 2008, chômage 2008 Allemagne, chômage 2008 France : Septembre 2008 : le taux de chômage en France, en zone euro et en Union Européenne

Le taux de chômage est resté stable en zone euro mais a augmenté dans l’Union Européenne sur 1 mois, au mois de septembre 2008.

Voici une analyse de nos partenaires européens ainsi que la situation de la France en matière de chômage… comparativement au chômage de l’Allemagne ainsi que les autres pays de l’UE.

Taux de chômage en Union Européenne - Septembre 2008

Le taux de chômage en UE a légèrement augmenté à 7% de la population active, contre 6,9% en juillet et août. Pour rappel, en septembre 2007 le taux de chômage en Union Européenne représentait également 7% de la population active.

Une fois n’est pas coutume, ce mois-ci les 2 meilleurs élèves de l’UE sont à nouveau les Pays-Bas et le Danemark. Avec un taux de chômage en août respectivement de 2,5% (en légère diminution) et 2,9% (stable) de la population active.

Taux de chômage en zone euro - Septembre 2008

Le taux de chômage en zone euro est en stagnation à 7,5% de la population active. Pour rappel, il était de 7,3% en septembre 2007.

Ce taux de chômage est une fois de plus, plus important que dans l’ensemble de l’Union Européenne. Le chômage en zone euro reste largement tributaire de ses grandes économies, qui plombent les chiffres. C’est notamment le cas du chômage en France (j’y reviens ci-dessous).

A ce propos, la spirale du chômage n’en finit plus en Espagne. Dans ce pays de zone euro, l’augmentation du chômage se poursuit à une forte cadence. Le taux de chômage de l’Espagne a encore augmenté de 0,6 points, à 11,9% de taux de chômage en septembre contre 11,3% en août. En mai 2008, il était à 10,4%… et que le taux de chômage de l’Espagne était à 8,2% de la population active en juillet 2007.

Ce taux plombe sérieusement le taux de chômage en Europe de zone euro, parce qu’il est supérieur de plus de 4 points.

Le taux de chômage en Irlande continue aussi sa poussée. Le taux de l’Irlande a de nouveau pris 0,4 points à 6,6%% de la population active, sur 1 mois.

Comparaison du chômage en UE avec le chômage aux Etats-Unis, et au Japon

Le taux de chômage de l’UE est presque au niveau du chômage américain :

  • Taux de chômage en UE : 7%
  • Taux de chômage en zone euro : 7,5%
  • Taux de chômage aux Etats-Unis : 6,1%
  • Taux de chômage au Japon :  4,2% (août)

Chômage en France : La France encore dans le top 3 des plus forts taux de chômage en UE

Le Gouvernement français a beau jeu de dire que la France est relativement épargnée par la crise. Sur la plan européen, le taux de chômage français est parmi l’un des plus élevés. Parmi les moins bons élèves en matière de chômage, on trouve par ordre décroissant :

  • L’Espagne (toujours en nette hausse à 11,9%, voir ci-dessus),
  • La Slovaquie (10%, légère augmentation),
  • La France dont le taux de chômage est repassé à 7,9% de la population active (contre 8%)
  • La Hongrie (taux de chômage également à 7,9%),
  • La Grèce (chiffres du chômage à 7,5%),

On constate ces derniers mois que la morosité économique a moins de répercussions sur le plan du chômage en France et en Allemagne que sur d’autres pays tels que l’Espagne ou en Irlande par exemple.

Le taux de chômage en Allemagne s’éloigne nettement de celui de la France

Depuis quelques temps parmi les taux de chômage en UE et en zone euro, je compare les taux de chômage en Allemagne et en France. Les deux tendances continuent leur inversion, à la défaveur de la France.

Paradoxalement, l’Allemagne est pour sa part complètement sortie des pays de la zone euro qui ont le plus fort taux de chômage. Le taux de chômage de l’Allemagne a encore diminué, à 7,1% contre 7,2%. Il est bien en dessous de la moyenne du taux de chômage de la zone euro.

Que pensez-vous des disparités de chômage à l’intérieur de l’Union Européenne ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement