Croissance Allemagne 2008, croissance France 2008, croissance PIB Allemagne 2008 : Numéro spécial. Le PIB de la zone euro et le PIB de l’UE en baisse : ces pays qui plombent la croissance européenne

Sortez les mouchoirs, ce second trimestre 2008 nous réserve une bien mauvaise nouvelle. Le PIB a diminué tant en zone euro qu’en Union Européenne. Je vous propose les chiffres, l’analyse et le débat. Cela mérite bien un numéro spécial…

PIB en baisse : une petite récession pour l’Europe ?

Le PIB de la zone euro… a diminué au 2nd trimestre 2008

Le taux de croissance du PIB en zone euro : il a diminué de -0,2% au 2ème trimestre 2008, par rapport au trimestre précédent.  Au premier trimestre 2008, la croissance du PIB en zone euro atteignait 0,7%. Et au quatrième trimestre 2007, la croissance du PIB en zone euro avait atteint 0,4%.

La croissance du PIB a donc stoppé d’une façon nette en l’espace de 4 mois.

Le PIB de l’UE a lui aussi diminué

Le taux de croissance du PIB en UE : il a diminué lui aussi de -0,1% au second trimestre 2008, contre une augmentation de 0,7% au 1er trimestre.  Au quatrième trimestre 2007, la croissance du PIB en UE avait atteint 0,5%.

Une fois de plus, ce PIB en diminution marque un net coût d’arrêt par rapport aux 3 et 6 mois précédents.

L’évolution  du PIB aux Etats-Unis et au Japon

On se retrouve ainsi cisaillés par une croissance du PIB aux Etats-Unis qui a bondi de 0,8% au 2ème trimestre. En revanche, le Japon s’enfonce avec une diminution de -0,6% du PIB, en l’espace d’un trimestre.

Sur 1 an, le PIB reste en augmentation dans la zone euro et dans l’Union Européenne

Si la croissance du PIB était prometteuse au 1er trimestre 2008, ce coup d’arrêt donne du tonus au concept de stagflation dont vous avez entendu parler ici depuis quelques mois. En quelques mots, la stagflation consiste d’un côté en une croissance molle, et de l’autre côté une inflation importante.

On pense stagflation car désormais, sur 1 an la croissance du PIB en zone euro atteint 1,4%. En UE, la croissance du PIB atteint quant à elle 1,6%.

Alors qu’au trimestre précédent, le PIB augmentait respectivement de +2,1% et de +2,3% sur 1 an…

Croissance : quand le PIB nous cache les chiffres importants

Toutes les composantes du PIB ont diminué…

Consommation des ménages, investissements, exportations, importations… tout est passé à la baisse en l’espace d’un trimestre !

Ce n’est donc pas un poste particulier qui a causé l’incident. Mais bien l’ensemble de l’économie européenne qui a souffert, tant en zone euro que dans l’ensemble de l’Union Européenne.

Seulement voilà, en prenant une loupe il y a un hic avec ces chiffres de croissance européenne.

.. mais en regardant les chiffres, on se rend compte que c’est l’Europe de l’Ouest qui plombe le PIB européen

Voici quelques chiffres éloquents :

  • Belgique : +0,3% de croissance du PIB au 2nd trimestre 2008
  • Danemark : +0,6% de croissance du PIB
  • République Tchèque : +0,9% de croissance du PIB
  • Grèce : +0,8% de croissance du PIB
  • Pologne : +1,5% de croissance du PIB
  • Portugal : +0,4% de croissance du PIB

Au total, sur les 20 pays de l’Union Européenne dont nous avons l’évolution du PIB au second trimestre…

seuls 5 d’entre eux voient leur PIB diminuer. 3 pays voient leur économie stagner (0% d’évolution), les 12 autres voient leur PIB croître.

Les 5 pays qui plombent la croissance de l’UE et de la zone euro

Faisons un pari : je vous parie 1 euro valant 1,5$ que la France et l’Allemagne sont dedans.

Je regarde… eh bien oui j’ai gagné. France et Allemagne font partie des 5 pays qui plombent la croissance en Europe :

  • Evolution du PIB en Italie : -0,3%
  • Evolution du PIB en France : -0,3% au 2nd trimestre 2008
  • Evolution du PIB en Allemagne : -0,5% au 2nd trimestre 2008
  • Evolution du PIB en Lettonie : -0,5%
  • Evolution du PIB en Estonie : -0,9%

Comme avec le chômage, on se rend compte qu’il existe de fortes disparités au sein même de l’Union Européenne… et qu’un chiffre global peut-être plombé par quelques pays dont la puissance économique est supérieure aux autres.

Est-on devant, ou derrière la crise ?

Au mois de mai 2008, en pleine euphorie liée à la forte accélération du PIB, je posais la question suivante :

Dès lors, la question qui se pose est identique à celle posée par l’économie française : se trouve t-on derrière… ou devant la crise ?

A posteriori, quel est votre avis sur la question ?

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source (Eurostat).
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement