Taux de chômage en France, chômage en France, chômage UE : Mars 2008 : point sur le taux de chômage en France, en zone euro et en Union Européenne

Allez, soyons optimistes : le taux de chômage est resté stable tant en zone euro qu’en Union Européenne sur 1 an au mois de mars 2008. Voici une analyse de nos partenaires européens ainsi que la situation de la France en matière de chômage comparativement à l’Allemagne ainsi que les autres pays de l’UE.

Taux de chômage en Union Européenne - Mars 2008

Le taux de chômage en UE est inchangé à 6,7% de la population active. Il est inchangé par rapport à février de la même année. Pour rappel, en mars 2007 le taux de chômage sur était de 7,3% de la population active.

Parmi les meilleurs élèves on cite les Pays-Bas, le Danemark et Chypre qui affichent les taux de chômage les plus bas à respectivement 2,6%, 3,1% et 3,7%. Joli, non ?

Taux de chômage en zone euro - Mars 2008

Le taux de chômage en zone euro est inchangé à 7,1% de la population active. Pour rappel, il était de 7,5% en mars 2007, l’année dernière.

On note que c’est globalement plus que dans l’Union Européenne. La raison est quelques pays d’Europe de l’Ouest, qui trainent parmi les mauvais élèves de la zone euro (et de l’UE) en matière de taux de chômage.

La France dans le quatuor des 4 taux de chômage les plus élevés

Parmi les moins bons élèves en matière de chômage, on trouve par ordre décroissant :

  • La Slovaquie (9,8%, en nette baisse),
  • L’Espagne (en nette hausse à 9,3%),
  • La Grèce (chiffres pas à jour à 7,9%),
  • Suivis par la France, à 7,8% de la population active.

Une petite note sur l’Allemagne, dont le taux de chômage est quant à lui passé à 7,3% de la population active en mars 2008.

Comment interpréter ce classement de la France ?

J’ai comparé les taux de chômage actuels avec ceux de l’an dernier. Il y a 1 an selon Eurostat, le taux de chômage de la France était de 8,6%. Il a donc diminué de 0,8 points sur 1 an.

Dans le même temps, celui de l’Allemagne était identique au nôtre : 8,6%. Seulement voilà, le taux de chômage en Allemagne a dans le même temps diminué de 1,3 points.

Pour finir, la France faisait déjà à cette époque partie des pays dont le taux de chômage était le plus élevé. L’Allemagne en est sortie entre temps.

Voici les chiffres de 2007 par ordre décroissant :  Slovaquie (11,3%), Pologne (10,3%), puis Grèce, Allemagne, France (mêmes taux à 8,6%).

D’accord ? Pas d’accord ? Réagissez !

Le gouvernement nous raconte-il des histoires en disant que la France se sort mieux que ses partenaires européens des turbulences actuelles ? A-t-on raison de se féliciter de la baisse du chômage si l’on compare avec nos partenaires européens ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source.
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement