Inflation zone euro, banque centrale européenne, politique monétaire de la bce : En mai 2008 l’inflation en zone euro et en UE atteint un record

Eurostat dévoilait avant-hier ses chiffres de l’inflation zone euro et en Union Européenne, pour mai 2008 ainsi que sur 1 an. Ces chiffres d’inflation étaient attendus à l’accélération… et cette hausse de l’inflation atteint un record.

L’inflation accélère en zone euro, ainsi qu’en UE

Le mois dernier l’augmentation des prix marquait une pause, ce qui constituait une surprise sur le plan économique. On se demandait s’il s’agissait d’une pause durable ou “accidentelle”. La réponse est l’accident : le taux d’inflation annuel de la zone euro et de l’UE repartent clairement à la hausse.

  • Taux d’inflation de la zone euro : il s’élevait à 3,7% en mai 2008 sur 1 an, contre 3,3% en avril 2008. Pour rappel, il y a 1 an le taux d’inflation sur 1 an au même moment était de 1,9%. Sur 1 mois, l’inflation de la zone euro a augmenté de 0,4 points contre 0,3 points le mois précédent.
  • Taux d’inflation de l’UE : il s’élevait à 3,9% en mai 2008 sur 1 an, contre 3,6% en avril 2008. Il y a 1 an le taux d’inflation en UE sur 1 an était de 2,1%. Sur 1 mois, l’inflation de l’UE a accéléré de 0,3 points contre +0,4 points le mois précédent.

Ce mois-ci, les taux d’inflation aux Pays-Bas et au Portugal se sont avérés les plus faibles sur 1 an en mai de l’année 2008 avec respectivement 2,1% et 2,8%. Avec 3,7% d’inflation en France, notre pays rejoint la moyenne de la zone euro, qui est identique… et s’approche du taux d’inflation moyen de l’Union Européenne sur 1 an, qui est de 3,9%.

Par rapport à avril 2008, l’inflation annuelle européenne a stagné ou augmenté dans 25 États membres sur 27.

En zone euro, de façon similaire à la France, ce sont les produits alimentaires (+6,4%) et les transports (+5,9%) qui tirent les prix vers le haut. Les prix de l’énergie augmentent spectaculairement de 13,7% sur 1 an.

Alerte sur les salaires et l’inflation

Ces hauts chiffres d’inflation en zone euro et en UE vont certainement perdurer. En effet, j’ai reçu ce matin le document retraçant l’augmentation du coût de la main d’oeuvre en zone euro et en Union Européenne. Ce chiffre mesure le coût du travail au travers des coûts salariaux (salaires et traitements) et des coûts non salariaux.

En zone euro, les salaires et traitements ont augmenté de 3,7% en 1 an au premier trimestre 2008. Cette augmentation est supérieure à l’inflation de la zone euro au premier trimestre 2008.

En UE, les salaires et traitements ont augmenté de 4,7% en 1 an au premier trimestre 2008. C’est largement au dessus du taux d’inflation annuel de l’UE au premier trimestre 2008.

L’augmentation du coût de la main d’oeuvre laisse craindre une poursuite de l’inflation au cours de l’année.

La BCE n’exclut pas une hausse des taux d’intérêt

Par l’intermédiaire de son Président Jean-Claude Trichet, la Banque Centrale Européenne n’exclut plus une nouvelle augmentation des taux d’intérêt en zone euro.

Cette mesure drastique serait à la hauteur de l’enjeu causé par cette accélération de l’inflation : on est au bord d’un taux d’inflation à 4% au niveau UE, et on s’en approche au niveau de la zone euro.

Voilà qui ne devrait pas favoriser la croissance de la zone euro, déjà atone.

D’accord ? Pas d’accord ? Réagissez !

Se dirige t-on vers un entretien de l’inflation par la hausse des coûts de main d’oeuvre ? Pensez-vous que la BCE soit confortée par ces chiffres d’inflation ? Pariez-vous sur une augmentation prochaine des taux d’intérêt en zone euro ?

Réagissez, exprimez votre avis en postant une réaction ci-dessous (faites dérouler la page.)

Crédits source et illustrations de cette analyse économique

Source et illustrations de cette analyse économique :

  • Crédit source : Lire la source et celle-ci (Eurostat).
  • Crédit photo/image : copyright Gautier Girard. Tous droits réservés, reproduction interdite.
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement