Krach boursier, chute bourses Europe, chute places boursières mondiales : Chute des bourses mondiales : ça ne va pas si mal en Europe

Alors que les bourses mondiales chutent d’une façon vertigineuse (-5,65 ce mardi pour le Nikkei, -9,75% à Bombay, encore -5% ce matin à Paris), les ministres des Finances de l’Eurogroupe se sont réunis hier sous l’égide de Jean-Claude Trichet (président de la BCE) et Jean-Claude Juncker (président de l’Eurogroupe).

Saluons au passage l’entrée de Chypre et de Malte dans la zone euro le 1er janvier, qui est passée pratiquement inaperçue.

Le constat de la rencontre de l’Eurogroupe

Nous sommes préoccupés et espérons que les choses ne vont pas si mal qu’il n’y paraît, c’est le constat du ministre slovène des Finances, Andrej Bajuk, dont le pays préside en ce moment l’Union Européenne.

Il faut dire que les places boursières européennes sont largement touchées par effet domino au mini-krach en cours. Alors que les fondamentaux ne laissent pas craindre de récession en zone euro. La Commission Européenne estime en effet une croissance entre 1,8% et 1,9% cette année. C’est mou, ce sera vraissemblablement accompagné d’une inflation, mais nous serons loins d’une récession.

Découplage des économies de l’Union Européenne et des Etats-Unis

Si vous avez des actions de sociétés européennes, ne pa-ni-quez pas!

Les ministres des finances ajoutent qu’une éventuelle récession aux Etats-Unis ne toucherait pas de plein fouet les économies européennes. Les vieilles habitudes ont donc du plomb dans l’aile. C’est plutôt une bonne nouvelle et on comprend pourquoi : avec un euro qui tourne aux alentours des 1,5 dollars, on comprend que les européens préfèrent acheter aux US en bénéficiant de l’effet de change pour vendre des produits finis ou semi-finis ailleurs…

Ce que fera l’Eurogroupe pour soutenir les entreprises

Les ministres se sont mis d’accord sur la prochaine réunion du G7 qui se déroulera le 9 février à Tokyo. Ils essaieront de parler d’une seule voix pour faire pression contre la sous-valorisation du Yen japonais et du Yuan chinois par rapport à l’Euro.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement