Financement TPE et financement PMEUn rapport du Conseil d’Analyse Economique met en lumière qu’en matière de financement d’entreprise… une grande part du problème viendrait des créateurs d’entreprise eux-mêmes.

Alors qu’on décrie la faiblesse du financement des TPE et du financement des PME en France, on peut se permettre de prendre le problème dans l’autre sens, c’est à dire côté créateurs d’entreprise et porteurs de projets.

En effet selon ce rapport, les créateurs d’entreprise acceptent peu d’ouvrir leur capital à des investisseurs… et rémunèrent peu les actionnaires.

On connaît bien les difficultés des porteurs de projets et des créateurs d’entreprise à financer leur projet.

Seulement voilà : un bon financement de l’entreprise est un facteur clef de réussite. Ce faisant, si les créateurs rechignent à donner un peu de contrôle et à rémunérer ceux qui prennent des risques… comment peuvent-ils trouver des financements ?

Concernant le financement des TPE et du financement des PME, le rapport préconise certaines améliorations :

  1. Orienter l’épargne… vers les PME : on a déjà une pléthore de produits d’épargne qui s’orientent vers les ménages, le logement, l’épargne salariale, etc. Mais rien de bien incitatif pour les PME. Le rapport préconise d’orienter une fraction des produits de l’assurance-vie vers le financement des PME.
  2. Développer le capital-risque : en aval de la création de l’entreprise, le capital risque est un relais après tous les financements trouvés en amont (investissements privés, aides publiques à la création, etc).
  3. Des marchés financiers pour les PME : le rapport préconise une initiative européenne en faveur d’un marché financier des PME. Au niveau national, les places boursières se concurrencent trop.
  4. Réformer les aides publiques de R & D : alors que la France consacre 1% de son PIB à l’aide à la R & D… les fonds privés peinent à suivrent le mouvement.

Autant dire que ces mesures paraissent être des mesurettes. Le rapport ne préconise rien pour favoriser l’investissement privé… alors qu’il désigne la faiblesse de ce financement comme le principal souci des TPE et PME en France !

Ce qu’il faut retenir de ce rapport sur le financement des entreprises, c’est vous :

Si vous montez un projet et que vous peinez à financer votre entreprise, posez-vous la question : êtes-vous prêt à perdre un peu de contrôle et à payer ceux qui prennent des risques… en échange d’un financement ?

Crédit photo : Merci à Wai ti.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement