Le crédit d’entreprise va bien malLe crédit d’entreprise va mal, à cause des banques. Le financement des TPE et des PME n’est plus assuré correctement depuis fin 2008.

Quelle est la quantification de ce mal lié à la crise économique ?

Un sondage de l’Association française des trésoriers d’entreprises (Afte) donne des chiffres pour le mois de Décembre 2008.

191 sociétés ont été interrogées.

25% des sociétés interrogées ont vu leurs lignes de crédit réduites ou annulées

Un quart des sociétés ont eu des difficultés pour se financer, via la réduction ou l’annulation pure et simple de leurs lignes de crédit.

Face à ces difficultés d’octroi de prêts d’entreprise, moins de 30 % des sociétés se sont risquées à solliciter leur banque pour un nouveau prêt.

Sur les 30% qui ont demandé un crédit, près de 50% ont essuyé un refus (que les lignes soient confirmées contractuellement ou non).

Les plus petites entreprises sont les plus touchées

Bien évidemment, ce sont les TPE et les PME qui sont les plus touchées (moins de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires selon le sondage).

Les engagements de crédit existants pour les TPE et PME ont été plus réduits ou coupés que pour les plus grandes entreprises : 26 % réduits et 20 % coupés, contre 21 % et 14 % pour l’ensemble des entreprises sondées).

Et quand ces PME ont sollicité une augmentation de crédit, 76 % ne l’ont pas obtenu pour des lignes de crédit non confirmées, et 60 % pour des prêts confirmés.

La conclusion de l’Afte est que ses adhérents ne voient pas d’issue de la crise avant 2010.

Ma conclusion est que les TPE et les PME françaises, chroniquement sous-financées, vont avoir de grandes difficultés pour survivre à cette période.

On parle même de la crise du crédit d’entreprise dans le forum des entrepreneurs avec Claraker qui lance un SOS pour son entreprise. C’est un vrai cas d’une vraie personne.

Courage!

Crédit photo : Merci à Bitzcelt.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement