La course aux patates publiques se poursuit en vue de soutenir et d’aider le financement des PME françaises.

Aujourd’hui, l’aide aux PME est facilitée par deux organismes de l’Union Européenne : la CEB et la BEI.

CEB ? BEI ? Deux philanthropes européens pour soutenir les entreprises

Que sont ces organismes, au juste ?

La CEB : La CEB est la Banque de Développement du Conseil de l’Europe. C’est un instrument de la politique de solidarité de l’Europe. Elle accorde des prêts à ses États-Membres pour soutenir des projets dans le secteur social.

La BEI : la BEI est la Banque de l’Union Européenne.  Elle accorde elle aussi des prêts, pour toutes sortes de projets d’investissements.

Les prêts accordés à Oséo pour les entreprises

La CEB a signé un prêt de 100 millions d’euros à Oséo afin de renforcer les moyens financiers des PME. Bonne nouvelle pour le tissu économique et social français : les entreprises visées sont celles qui sont situées dans les régions françaises les plus touchées par le chômage. C’est à dire celles dont le taux de chômage est égal ou supérieur au taux moyen de l’UE.

La BEI accorde un prêt de 100 millions pour aider les PME à financer leurs dépenses de marketing, leurs dépenses de constitution de réseaux commerciaux, leurs dépenses de R&D.

Elle accorde un second prêt de 60 millions pour les projets de création de micro-entreprises (moins de 10 salariés).

Visiblement, François Drouin, le PDG d’Oséo est content, comme on peut le voir lors de la signature du prêt avec la BEI :

François Drouin (Oseo)

Ci-dessus, le PDF d’Oséo : content.

Je me demandais si vous voyez au quotidien où passe concrètement tout cet argent ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement