Si vous avez un magasin, il peut être particulièrement intéressant de créer en parallèle un site web, y compris si vous voulez augmenter le chiffre d’affaires réalisé directement sur votre point de vente ! Les Français utilisent désormais les écrans mobiles tout au long de leur parcours d’achat et l’usage des réseaux sociaux est aussi de plus en plus important.

Une étude récente publiée par la FEVAD (fédération de la vente à distance) met en lumière la complémentarité internet/magasin.

Voici notamment 3 statistiques très éclairantes concernant les nouvelles habitudes d’achat de vos clients :

Web to store : les commerçants doivent créer un site internet pour vendre

40% des commerçants ayant un site web ont constaté une hausse du chiffre d’affaires en magasin

Autres données intéressantes :

  • 41 % élargissent leur zone de chalandise
  • 35% trouvent que leur clientèle est mieux informée
  • 29% remarquent une augmentation de la fréquentation de leur magasin

29% des e-acheteurs venus retirer une commande (en magasin ou en point relais) en profitent pour faire un autre achat  

Ils sont aussi 29% à avoir utiliser le “click & réserve”, un service qui permet aux clients de réserver un produit sur internet sans avoir à le payer en ligne. Le paiement se faisant directement en magasin, c’est aussi une opportunité intéressante pour augmenter le montant du panier puisque le client peut être incité à effectuer d’autres achats.

45% des e-acheteurs utilisent les réseaux sociaux pour découvrir de nouveaux sites marchands et produits

Être présent sur les réseaux sociaux et pouvoir orienter les internautes sur le site web du magasin représente donc une option qui peut s’avérer très payante.

Concernant les réseaux sociaux, les e-acheteurs sont aussi :

  • 41% à y rechercher des avis de leur communauté concernant des enseignes et des produits
  • 25% à s’en servir pour entrer en relation avec le service clients d’un site marchand
  • et 24%  à vouloir y acheter directement un produit ou un service

Une tendance forte : la géolocalisation

Cette étude montre aussi l’intérêt croissant des e-acheteurs pour la géolocalisation. Interrogés sur les usages marchands qu’ils envisagent faire de leur mobile en 2017, il sont ainsi 37 % à envisager d’accepter la demande de géolocalisation par les magasins.  Et 22% d’entre eux se sont déjà rendus dans un commerce (magasin, restaurant ou cinéma) suite à la réception d’une offre ciblée géolocalisée sur leur mobile !

Parmi les autres utilisations envisagées de ce support, ils sont aussi 37% à déclarer vouloir leur smartphone pour s’orienter en magasin, comparer les prix, voir les avis… 37% comptent aussi profiter de leur mobile pour interagir sur les réseaux sociaux suite à leur achat sur le point de vente.

Vous pouvez télécharger l’étude de la Fevad ici : Chiffres clés 2017 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Hamza Butt
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement