Durant la conférence BercyMeet-up du 27 novembre dernier, Fleur Pellerin a annoncé un plan de soutien aux start-up françaises.

Ce nouveau dispositif  prévoit :

start-up et jeunes entreprises : label French Tech

 1)  La création d’un nouveau label : la “French Tech”

L’idée est de valoriser le savoir-faire numérique des grandes métropoles françaises (Paris, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Montpellier…) pour leur donner “un rayonnement international”.

Une dizaine de métropoles pourraient ainsi être mises en avant selon plusieurs critères :

  • le nombre de start-up, de PME et de grands groupes
  • le nombre d’investisseurs
  • le ou les lieux emblématiques qui sont destinés aux jeunes entreprises
  • la capacité à présenter les success story des entreprises françaises dans le numérique

Les candidatures devraient pouvoir être déposées dans le courant du mois de décembre.

2) Un budget de 215 millions d’euros pour :

  • promouvoir le label “French Tech”
  • apporter une aide financière aux jeunes start-up : la BPI (Banque Publique d’Investissement) va financer des accélérateurs de start-ups privés qui, en contrepartie, investiront dans de jeunes entreprises via des prises de participations minoritaires. L’argent public ne devrait pas bénéficier exclusivement aux entreprises françaises

Crédit photo : merci à Gvahim

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement