En matière de travail dissimulé, 2015 a été l’année de tous les records ! De nouvelles méthodes d’investigation ont permis d’effectuer 13% de redressements supplémentaires pour travail illégal.

Au total, ils ont donc atteint l’année dernière 460 millions d’euros. (source)

Ainsi 87% des contrôles ont abouti à un redressement.

Travail dissimulé et redressements pour travail illégal

Mais l’ampleur de la fraude sociale (ou des erreurs commises de bonne foi) est paradoxalement moins importante que lors des années précédentes : le manque à gagner est compris dans une fourchette allant de 6,1 à 7,4 milliards d’euros par an (soit à peine plus de 2% des prélèvements sociaux), alors que ce montant était 3 à 4 fois supérieur en 2012 d’après les calculs effectués par la Cour des Comptes en octobre 2014.

L’inverse est aussi vrai : l’année dernière, l’administration fiscale a restitué 189 millions d’euros aux entreprises (en 2014 : 135 millions).

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement