Quand on vient du salariat, on ne réalise pas toujours tout ce qu’implique la création d’entreprise. Sans entrer dans un débat Salariés VS Entrepreneurs, il faut simplement reconnaître que les préoccupations quotidiennes ne sont pas les mêmes (chaque statut ayant ses avantages et ses inconvénients : on en parle ici .

D’un point de vue psychologique, quand vous créez votre business, il peut y avoir par exemple beaucoup plus de pression à gérer à cause de la prise de risque. Il faut aussi souvent faire l’impasse, au moins au début, sur les vacances et sur les loisirs…

Il y a aussi une réalité matérielle, trop souvent oubliée, qu’il faut savoir anticiper : entreprendre, ne se résume pas à créer son entreprise.  En fait, vous commencez à entreprendre dès que vous avez l’idée de votre future activité. A partir de ce moment là, la façon dont vous allez monter votre projet va considérablement influencer l’avenir de votre business.  Du choix au statut à la mise en place d’un marketing-mix cohérent, chaque élément à son importance !

Marie-Laure Sainte-Croix en sait quelque chose. Son agence de conseil en stratégie & communication, Objectif Reconversion, accompagne les créateurs d’entreprise afin de les aider à réaliser leurs projets professionnels. D’expérience, elle constate que le manque de préparation est à l’origine de nombreuses défaillances d’entreprises.

Découvrez son interview.

ml.jpg

Pourquoi avoir créé Objectif Reconversion ?

Tout simplement parce que si 32 % des Français se sont engagés, à un moment ou à un autre, dans une dynamique entrepreneuriale (APCE, février 2016), la plupart ne parviennent pas à concrétiser leur projet de façon pérenne.

Il faut savoir que, faute d’être bien préparés, 90 % des indépendants et des autoentrepreneurs échouent dès la première année.

La situation est encore plus complexe pour les personnes en situation de reconversion professionnelle : dans un sondage réalisé par OpinionWays, 94 % déclarent que le manque d’information, la complexité des démarches administratives et les difficultés pour trouver des financements rendent la transition vers l’entrepreneuriat très difficile.

Parce qu’il ne faut pas perdre de vue qu’il existe une multitude de dispositifs de reconversions !

Est-ce qu’il est impossible de gérer une reconversion tout seul ?

Rien n’est impossible et on peut toujours envisager de se lancer tout seul. Mais attention tout de même : si vous n’êtes pas suffisamment préparé en amont, vous risquez vite de déchanter. Ce n’est pas si simple de passer du salariat ou de la recherche d’emploi à la création d’entreprise…

Beaucoup de personnes se découragent, butent face à certains obstacles, ou encore prennent des risques qui auraient facilement pu être évités. Résultat : au lieu d’avancer, elles font du sur-place ou elles reculent.

Et quelques temps plus tard, elles se retrouvent à la case départ, ou presque : cet échec leur fait souvent perdre de l’estime de soi. Elles ont tendance à se dévaloriser ou, à l’inverse, à rejeter la faute sur les autres (l’entourage, la crise économique, telle ou telle loi…).

Pourtant, si on analyse objectivement leur situation, on s’aperçoit qu’elles auraient vraiment pu réussir si elles avaient mieux préparé leur projet.

Pouvez-vous nous citer une erreur fréquemment commise par les personnes en reconversion ?

Il y en a beaucoup…. Un exemple : certains créateurs d’entreprise considèrent qu’ils n’ont pas besoin d’élaborer une stratégie, que cette démarche est spécifique aux grandes entreprises.

Alors ils se jettent à l’eau sans avoir appris à nager ou à naviguer. Quand ils s’aperçoivent qu’ils ne parviennent pas à trouver des clients et que l’argent ne rentre pas, ils se mettent alors à paniquer. Pour avoir mis la charrue avant les bœufs, ils multiplient les initiatives hasardeuses qui ne servent à rien et qui, le plus souvent, coûtent très cher.

C’est d’autant plus dommage que certains sont vraiment très compétents dans leur métier et qu’ils pourraient être d’excellents entrepreneurs.

D’où l’intérêt de l’accompagnement que nous proposons via une offre clé en main axée sur le résultat : en apprenant à élaborer une offre cohérente, à choisir le bon statut, à se poser les bonnes questions, à définir les leviers d’action pour trouver les bons clients, ils se lancent avec une stratégie gagnante et avec tous les atouts en main.

Notre vocation étant d’aider nos clients à passer du projet à la réalisation, nous avons conçu un programme sur mesure pour les accompagner pas à pas vers la réussite de leur projet qui comprend 8 modules de formation sur mesure, une boite à outils pour gérer les besoins du quotidien, un dossier de presse pour vous faire connaitre leur entreprise, 2 mois de suivi post formation ainsi que des événements pour développer leur réseau et leur permettre de rencontrer de nouveaux clients et  partenaires clés.

Merci Marie-Laure !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Envisagez-vous de vous reconvertir et de créer votre entreprise ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement