Une étude publiée le 27 juin 2016* montre que l’année 2015 a été particulièrement éprouvante pour les TPE (de 0 à 19 salariés). 44% d’entre elles ont notamment vu leur trésorerie se dégrader au cours des douze derniers mois.

Les secteurs les plus touchés sont le BTP (58%) et l’industrie (57%).

TPE : les problèmes de trésorerie continuent

Les dirigeants qui ont sollicité une aide de la part de leur banque (27%) avaient des besoins inférieurs à 15 000 euros (88%), et même à 5000 euros (49%). Mais seulement 24% d’entre eux ont pu obtenir un crédit de trésorerie. 68% des sondés doivent se contenter d’un découvert autorisé, même si son taux de rémunération est plus élevé (il est aussi non négociable).

Autant dire que le micro-crédit de la BPI, actuellement expérimenté en Ile-de-France, est attendu avec impatience par les entrepreneurs.

Lorsque les banques refusent de les aider, les dirigeants de TPE sont souvent démunis. Ainsi, 58% d’entre eux ne connaissent pas le Médiateur du Crédit (voir notamment : Votre banquier vous refuse un prêt professionnel ou un découvert ? Faites appel au médiateur du crédit !) et 1% seulement ont fait appel à lui. Parmi ceux qui l’ont saisi, 22% ont finalement bénéficié d’un financement par leur banque. Ils ne sont aussi que 2% à recourir au financement participatif, notamment parce qu’ils estiment ne pas être assez informés.

Seulement 18% des TPE ont pu améliorer leur situation financière en 2015.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

* étude réalisée pour le Syndicat des indépendants (SDI) par OpinionWays sur un échantillon de 1 208 dirigeants dont les entreprises comptent entre 0 et 19 salariés.

Crédit photo : Mathias Pastwa
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement