Les clients des magasins auront-ils bientôt la possibilité de payer leurs achats par prélèvement bancaire ? Il ne s’agit pas d’une hypothèse farfelue : la start-up Sentenial envisage de développer ce moyen de paiement en France dès 2016.

L’entreprise irlandaise, spécialisée dans la gestion des mandats de prélèvement Sepa (standard européen) vient d’adopter le standard d’authentification biométrique de National Security. L’objectif affiché est la simplification du processus d’autorisation afin de pouvoir effectuer le prélèvement en magasin.

Concrètement, le client sera équipé d’un objet connecté très facile à transporter (il devrait ressembler à un porte-clés). Grâce à un lecteur biométrique capable d’utiliser la technologie sans contact NFC, il pourra alors payer ses achats via un prélèvement bancaire.

Payer dans les magasins : le paiement par prélèvement

Du côté des avantages mis en avant par la start-up, il y a notamment :

  • le fait que l’utilisation de la biométrie serait bien acceptée par les Français car elle est jugée plus fiable que le paiement sans contact
  • les frais pour les commerçants sont beaucoup plus faibles qu’avec une carte bancaire (de l’ordre de 10-15 cts pour un panier moyen de 150 € - alors que le même panier “coûte” près de 2€ si le client paie avec sa carte)

Parmi les inconvénients (non négligeables), il faut envisager :

  •  la difficulté de convaincre les clients d’enregistrer leurs coordonnées bancaires sur le site du magasin (il faut créer une relation de confiance vraiment forte et durable)
  • le client doit avoir l’objet connecté avec lui quand il fait ses achats
  • le prélèvement est révocable, ce qui risque de poser problème aux commerçants
  • il faudra bien aussi que quelqu’un (le commerçant ou le client) assume le coût de l’objet connecté….

Et vous, qu’en pensez-vous ? Oseriez vous utiliser cette technologie ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement