La Banque Postale vient d’obtenir l’accord de la Cnil pour proposer à ses clients le système “Talk to pay” (traduction : “Parlez pour payer”).

Concrètement, dès cet été, lorsque les clients voudront payer en ligne :

  1. ils recevront un appel automatique de leur banque,
  2. pour s’identifier, ils devront prononcer une phrase à leur smartphone,
  3. ensuite, la banque leur enverra un cryptogramme à usage unique (appelé “cryptogramme dynamique”) à saisir à la place du code qui se trouve au dos des cartes de paiement.

Le paiement, ainsi validé, sera alors effectué.

Paiement par reconnaissance vocale

Les pré-requis pour utiliser ce système

Avant d’utiliser le “Talk to pay”, il faut communiquer son numéro de téléphone à la Banque Postale.

Il est aussi nécessaire d’enregistrer une phrase-type qui permettra d’identifier chaque client.

L’objectif affiché : garantir une meilleure sécurité

Avec ce système, le cryptogramme visuel est désactivé. En cas de perte ou de vol de la carte, le risque de fraude pourrait donc diminuer significativement.

Reste à savoir si, comme la Banque Postale l’affirme, la reconnaissance vocale fonctionnera de manière optimale en cas de rhume, d’extinction de voix, de bruit ambiant, d’intonation différente…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement