Les 150 sites e-commerce français les plus importants ont enregistré 23 millions de transactions durant le dernier trimestre 2014.

Criteo, une société spécialisée dans le marketing à la performance, a analysé ces données pour aider les e-commerçants et les m-commerçants à bien préparer Noël 2015.

Voici ce qu’il faut retenir :

E-commerce et m-commerce : réussir Noël 2015

1)  Les dépenses de Noël seront effectuées majoritairement sur Internet (57% des achats en 2014 selon la Fevad, soit 11,4 milliards d’euros)

2) Les transactions sur mobile devraient représenter 1 achat sur 4 (contre 1 sur 5 en 2014). Au troisième trimestre 2015, 24% des achats ont déjà été réalisés via un mobile.  Vous avez donc intérêt à avoir un site adapté (responsive).

3) Les recherches avant l’achat sont effectuées sur plusieurs terminaux (tablette, mobile, …) dans 52% des cas. Les campagnes marketing réalisées sur le web vont donc avoir un impact sur le trafic en magasin (il peut d’ailleurs être judicieux de proposer l’achat en ligne et le retrait de la commande en boutique). L’inverse est aussi vrai : certains clients vont d’abord se renseigner en magasin avant d’acheter en ligne.

4) Sans surprise, les produits high-tech, les jeux et les livres sont les plus achetés pour Noël.

5) Il faut prévoir une forte augmentation du trafic dès la fin octobre et durant tout le mois de novembre, car c’est le moment où les futurs clients font leurs repérages et cherchent des idées.

C’est donc le bon moment pour :

  • analyser le trafic sur votre site : il faut cibler les prospects qui ont manifesté une intention d’achat sans l’avoir concrétisée.
  • travailler avec votre base de données : relancez les clients inactifs et  réalisez des opérations spécifiques pour les clients fidèles (paradoxalement, ils sont plus enclins à aller chez vos concurrents en période de fêtes : d’après Criteo, dans le secteur de la mode par exemple, dans 47% des cas l’internaute ira chez un concurrent lorsqu’il a acheté deux ou trois fois auprès d’un enseigne).
  • faire de la publicité et jouer sur les relations presse pour se faire connaître

6) Les ventes explosent à partir de la fin novembre, dès le Black Friday (à ce sujet : Black Friday : près de 15 millions d’acheteurs attendent le “vendredi noir”). En décembre, les achats sont surtout réalisés durant les weekends : chaque dimanche, l’augmentation des ventes peut atteindre 103%. Il faut donc concentrer vos efforts sur ces moments stratégiques.

7) Quelques jours avant Noël, le trafic et les achats baissent mais ceux qui proposent le retrait de la commande en magasin ont encore de belles ventes à réaliser à la dernière minute. 

8 ) Il ne faut pas négliger l’après-Noël : jusqu’aux soldes, organiser des ventes privées ou d’autres opérations de ce type permet d’augmenter le trafic et le chiffre d’affaires.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment préparez-vous le rush de Noël ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement