L’Assemblée Nationale a finalement voté la semaine dernière le projet de loi sur la transition énergétique.

Le texte doit encore être examiné par le Sénat avant d’être adopté définitivement au printemps 2015, mais deux mesures emblématiques vont avoir un impact concret sur l’activité des commerçants : l’interdiction des sacs plastique et de la vaisselle en plastique jetable.

Vaisselle plastique jetable

Interdiction des sacs plastique en 2016

Dès le 1er janvier 2016, les sacs en plastique les plus fins seront interdits.

Le Gouvernement estime que sont mis en circulation chaque année :

  •  5 milliards de sacs de caisse
  • 12 milliards de sacs de fruits et légumes

Pour les remplacer, il y aura 3 alternatives :

  • les sacs en plastique plus épais (et donc réutilisables) qui pourront être offerts ou vendus aux clients
  • les sacs en papier
  • les sacs composés de matière organique (pomme de terre, amidon de maïs) qui pourront ensuite être recyclés dans des composts installés au domicile des particuliers

Interdiction de la vaisselle en plastique jetable à partir de 2020

C’est l’amendement qui fait le plus polémique et c’est pour cela que son application a été reportée à 2020 (à l’origine, le texte prévoyait une mise en œuvre dès 2017). A partir de cette date, la vaisselle en plastique jetable devrait être totalement interdite.

Pourquoi y a t-il eu un débat aussi vif ? En fait, les opposants à cette mesure estiment :

  • qu’il s’agit de produits conviviaux économiques très utilisés (pour les pique-nique, les événements ponctuels…)
  • qu’il s’agit d’une solution utilisée par les familles qui se trouvent dans une situation de précarité (la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a notamment précisé que les personnes en difficulté “ne jettent pas cette vaisselle mais la réutilisent”)

Pour les partisans de l’interdiction, les coûts liés à l’énergie et au traitement des déchets sont en revanche beaucoup trop élevés.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement