Depuis le début de l’année 2011, Fréderic Lefebvre (Secrétaire d’Etat chargé des PME)  a lancé une série de propositions visant à faciliter la vie des entreprises. Après le site guichet-entreprise (voir l’article sur le sujet) lancé en avril dernier et permettant de dématérialiser une bonne partie des démarches administratives, le secrétaire d’Etat annonce la mise en chantier d’un coffre fort électronique pour les PME.

paperasse.jpg

Ne plus transmettre 36 fois les mêmes données

Pour les PME, les démarches administratives sont fastidieuses et rendues complexes par une règlementation instable. Selon Frédéric Lebfevre, les entrepeneurs sont parfois contraints de “fournir jusqu’à 70 fois par an les mêmes informations pour remplir les déclarations exigées par différents organismes”. On imagine sans peine les économies qui pourraient être réalisées: “La simple suppression d’une déclaration permet d’économiser en moyenne 26 millions d’euros par an, selon les estimations d?Ernst & Young” a ajouté le secrétaire d’Etat. Le principe du “coffre fort numérique” serait donc de stocker les données annuelles (nombre de salariés, chiffre d’affaire etc..) de chaque entreprise et les mettre à dispositions des administrations. Les avantages sont de taille: réduction du nombre de déclaration, gain de temps, et donc possibilité pour les entrepreneurs de se recentrer sur leurs activités et coeurs de métier.

Equipement spécial et interopérabilité des administrations

Pour parvenir à la mise en place de cette “armoire numérique sécurisée”, deux chantiers sont mis à l’étude.
- Coté administrations: trouver un “langage commun” à tous les organismes administratifs afin d’aboutir à une intéropérabilité entre différents services, ce qui permettra d’échanger les données déjà disponibles, au lieu de les demander à l’entrepreneur.
- Coté PME: un logiciel spécialisé sera peut être requis pour accéder à cette “armoire” mais le Secrétaire d’Etat précise: ” les entreprises ne paieront pas un centime pour remplir les formulaires “.
Le coffre fort numérique devrait être disponible à partir de l’été 2013.

Crédit photos: T.M.O.F

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement