L’APCE est sauvée ! A l’issue du conseil d’administration du 29 avril 2014,  les négociations entre les chambres consulaires, la caisse des dépôts et des consignations (CDC), l’Ordre des experts comptables et l’État ont fini par aboutir à un accord.

Agence pour la création d’entreprise

Un projet sur la période 2014-2017 a été défini pour assurer le financement de l’agence sur le long terme, malgré le désengagement partiel de l’État (à ce sujet, voir : l’APCE va t-elle vraiment disparaître ?).  Premier acte : la CDC va entrer au conseil d’administration de l’APCE.

Ensuite, il va falloir trouve de nouvelles ressources. Comme le site web de l’APCE est particulièrement consulté, la place accordée à la publicité devrait devenir beaucoup plus importante. Les tarifs et le nombre de services payants proposés par l’APCE devraient également augmenter.

Enfin,  le directeur général de l’APCE devra s’attaquer à réduire les charges de l’agence.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement