A partir de janvier 2015, suite à la fusion de l’auto-entreprise et de la micro-entreprise, les auto-entrepreneurs devraient avoir à payer la taxe pour frais de chambres consulaires et la taxe additionnelle à la cotisation foncière des entreprises (sous réserve qu’il n’y ait pas de nouveaux changements d’ici le vote définitif de la loi Pinel).

Le montant de chaque taxe à payer dépendra de votre secteur d’activité et de votre chiffre d’affaires. Donc si votre CA est nul, il n’y aura rien à payer. Et même si vous réalisez du chiffre d’affaires, les faibles taux de ces taxes ne devraient pas impacter significativement votre activité.

Réforme auto-entreprise : de nouvelles taxes à payer

La taxe pour frais de chambres consulaires

  • Pour les prestataires de services : 0,044%
  • Pour les activités de vente de marchandises : 0,015 %
  • Pour les artisans inscrits au répertoire des métiers (RM) : 0,007%

La taxe additionnelle à la cotisation foncière des entreprises

Selon les dernières informations disponibles (source), le montant à régler  devrait être calculé en appliquant un pourcentage au chiffre d’affaires :

  • Pour les prestataires de services : 0,48 %
  • Pour les activités de vente : 0,22 %

Il faut également rappeler que depuis le 1er janvier 2014, les auto-entrepreneurs ne sont plus exonérés de Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) et que la CFE minimale est due même en l’absence de chiffre d’affaires.

Crédit photo : merci à korafotomorgana

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement