La société Colas (une filiale de Bouygues) va commercialiser dès le 1er janvier 2016 une innovation qui n’a pas finit de faire parler d’elle…  En effet, grâce à un revêtement routier spécial, la route sera désormais en mesure de produire de l’électricité en récupérant l’énergie solaire. (source)

Concrètement, des cellules casino photovoltaïques sont recouvertes d’un matériau multicouche à base de résines et de polymères puis incorporées dans le revêtement routier. Elles constituent une feuille de silicium polycristallin qui permet de capter l’énergie solaire pour produire le courant.

Les dalles “Wattway” supportent la circulation des voitures et des poids lourds. Elles sont solides, antidérapantes et prévues pour une utilisation sur du long terme. Cerise sur le gâteau : il suffit de les poser directement sur la chaussée pour qu’elles soient opérationnelles donc il n’y a pas besoin de travaux de génie civil en amont. L’entretien des dalles serait le même que pour les routes “classiques”.

Quand la route produit de l’électricité : les dalles wattway

L’intérêt de cette innovation est de fournir de l’électricité qui pourra être utilisée pour :

  • les espaces publics
  • les parkings
  • les logements (il faut compter 20m² de surface équipée pour alimenter un foyer en électricité, à l’exclusion du chauffage)
  • les bureaux d’entreprise
  • les tramways
  • recharger certains véhicules électriques

Un seul kilomètre de route serait suffisant pour éclairer une ville de 5000 habitants. Interrogé par les Echos le 14 octobre (voir ici), le PDG de Colas (Hervé Le Bouc) a estimé que la couverture d’un quart du réseau routier serait suffisante pour garantir l’indépendance énergétique de la France .

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Cet article est réalisé à l’occasion de la semaine spéciale Entreprise du Futur du 13 au 20 octobre 2015 sur Gautier-Girard.com.

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement