Quand un entrepreneur se penche sur la question du référencement de son site web sur Google, il découvre un nouveau monde avec son vocabulaire et ses codes : netlinking, Google adwords, mots-clés, structure des pages, écriture web, etc.

Alors imaginez la situation pour les internautes lambda !

Ce qui peut vous sembler évident n’est pas forcément clair pour tout le monde. Prenons l’exemple des résultats sponsorisés.

Confusion chez les adultes entre résultats naturels et sponsorisés sur Google

Une étude intitulée “Adult’s media use and attitudes” et publiée par Ofcom en avril 2016* (à télécharger ici) a montré notamment que la distinction entre résultats naturels et résultats sponsorisés n’était pas forcément connue des internautes.

Alors que les 3 premiers liens de la page Google présentées aux internautes étaient des liens sponsorisés, seulement 41% des répondants les ont identifiés comme tels. Les autres ont cru que ces liens étaient pertinents (les 3 meilleurs résultats de recherche) ou populaires (les 3 pages favorites des internautes).

Ceux qui surfent sur le web depuis moins de 5 ans sont encore plus confus : ils ne sont que 34% à reconnaître les publicités. Ce pourcentage chute encore plus auprès des utilisateurs qui n’utilisent que rarement Internet : seuls 28% identifient les résultats sponsorisés.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

*étude réalisée auprès de 1328 adultes au Royaume-Uni utilisant les moteurs de recherche auxquels Ofcom a présenté une page de résultats de la requête “walking boots”.

Crédit photo : Desi
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement