Les Français ont pris conscience de l’intérêt du Made in France : la dernière étude menée par Opinion Way/Alittlemarket et publiée début novembre montre que 65 % des personnes interrogées souhaitent acheter des produits Made in France pour les fêtes de fin d’année.

Les clients, les intentions d’achat et le made in franceCe pourcentage très positif est malgré tout à mettre en perspective par rapport aux résultats obtenus en 2012 : en réalité, les intentions d’achat Made in France ont diminué de 10 points.

Cette tendance est une conséquence directe de la crise économique : le pouvoir d’achat des consommateurs baisse, donc ils sont plus sensibles aux tarifs pratiqués par les entreprises.

Un exemple éloquent : pour acquérir un produit fabriqué en France, ils ne sont prêts à payer que 8,2 % de plus. En 2012, la majoration de prix acceptée était de 11%.

Un autre problème évoqué est une défaillance en terme de communication : il y a notamment une multitude de labels, parfois purement marketing, qui viennent brouiller le message auprès des consommateurs.

En résumé, l’initiative est positive et elle est perçue comme telle, mais il y a encore des efforts à faire pour promouvoir et valoriser le Made in France.  Pour vous, cela signifie concrètement que vous avez intérêt à mettre en avant votre démarche Made in France auprès de vos clients, mais vous ne pouvez pas vous appuyer uniquement là-dessus pour communiquer et déclencher l’acte d’achat.

Crédit photo : merci à Pedro J. Concha

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement