A partir de la rentrée prochaine, les très petites entreprises (moins de 11 salariés) n’auront plus à payer les salaires ou les cotisations sociales pour les apprentis mineurs.

Pas de salaires ni de charges à payer pour les apprentis mineurs70 000 jeunes sont concernés selon le ministère du Travail. Le montant de la rémunération ne sera pas impacté. En fonction de l’année de contrat, les apprentis continueront donc à percevoir de 25 à 53 % du Smic (de 364,38 à 772,49 euros mensuels).

L’Etat financera l’intégralité de ses salaires.

Cette mesure est destinée à contribuer à la relance de l’apprentissage : le nombre d’apprentis a baissé de 8% entre 2012 et 2013 et de 7,5 % depuis 2011.  Le contrat de professionnalisation a aussi chuté de 16% depuis 2012.

L’objectif du gouvernement est de 500 000 apprentis en 2017.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà recruté des apprentis dans votre entreprise ?

Crédit photo : Shutterstock.com  
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement